Accéder au contenu principal

25 ans de sacerdoce de l’évêque de Mahagi-Nioka




 « Ma fidélité est une victoire pour tous ». L’évêque de Mahagi-Nioka, dans la province de l’Ituri, Mgr Sosthène Ayikuli, ému, l’a déclaré lors de la messe qu’il a présidée le mercredi 4 juillet dans la cathédrale Notre-Dame de Lourdes de Mahagi. Il célébrait ses vingt-cinq ans de sacerdoce. Et Mgr Ayikuli remerciait ses formateurs du séminaire, ses parents, des amis et connaissances et tous les consacrés et tout le peuple de Dieu, témoin de ses forces reçues de Dieu mais aussi de ses faiblesses humaines durant ces vingt-cinq ans au service du Seigneur et de son peuple.

Avec Mgr Ayikuli se trouvaient à l’autel l’évêque de Bunia, Mgr Dieudonné Uringi et l’évêque émérite de Bunia, Mgr Léonard Dedhju ainsi que des dizaines de prêtres venus de Mahagi-Nioka, et des diocèses voisins d’Isiro-Niangara, de Wamba et de Bunia en RDC et de Nebbi en Ouganda.
Parmi ces prêtres, il y avait aussi le père François Alirac, grand carme, missionnaire à Nioka, à trente kilomètres de Mahagi. Il fêtait aussi ses vingt-cinq ans de sacerdoce.
Aux deux jubilaires, Mgr Dieudonné Uringi a demandé de tourner la page du passé avec reconnaissance mais de regarder surtout l’avenir avec Dieu, dans l’inventivité. Mgr Uringi a exhorté le peuple de Dieu à écouter dans la foi son pasteur qui lui dispense la parole de Dieu.

Dans l’assemblée, il y avait aussi de nombreuses religieuses de quatre diocèses, notamment des sœurs canosiennes, des servantes de Jésus, des soeurs de la charité maternelle, des soeurs d'instruction chrétienne, des soeurs dominicaines et des sœurs de Marie d'Ingelmuster.
Après la messe, la fête s’est poursuivie notamment avec des danses folkloriques de la communauté Alur du sud du diocèse et de la communauté Lugbara du nord. JBMK/RV

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.