Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du août, 2017

Profession religieuse et jubilé d’argent chez les Sœurs missionnaires du Christ-Roi

La congrégation des Sœurs missionnaires du Christ-Roi s’est enrichie de trois nouveaux membres. Le dimanche 27 août, dans l’église paroissiale saint Noé Mawaggali de Kinshasa, la supérieure provinciale du Congo, sœur Isabelle Kembia, a reçu les premiers vœux des novices Angélique Nkinsi, Marie-Gracia Kazala et Esther Selembi. Les trois jeunes religieuses suivront l’exemple de leurs aînées Gabriëlle Kapenga, Marie-Madeleine Nsungi et Marie-Chantal Kadiombo, qui ont prononcé leurs vœux perpétuels.

Vœux perpétuels et jubilé d’or et d’argent chez les Sœurs de saint Joseph de Cuneo

Dans l’église Notre-Dame d’Afrique de Kinshasa-Lemba, le samedi 26 août, Mgr Jean-Pierre Kwambamba, un des trois évêques auxiliaires de Kinshasa, a présidé la messe au cours de laquelle trois soeurs de saint Joseph de Cuneo ont prononcé leurs vœux perpétuels de religion, les sœurs : Anne Adingisi, Ange Mungulu et Emérence Mulesima. La supérieure déléguée d’Afrique, sœur Marthe Etshaunga, a reçu les vœux des trois sœurs. Leurs parents leur ont donné la bénédiction et leur ont remis des cadeaux bien symboliques : une marmite en terre cuite, un palmier, une colombe et une lampe. Dans l’homélie, Mgr Kwambamba a rappelé aux religieuses que le Seigneur qui les a appelées chacune par son nom veille sur elles et les accompagnera selon sa volonté à laquelle elles devront obéir. En langue lingala puis en langue kikongo, Mgr Kwambamba a aussi félicité et remercié les parents des religieuses, les invitant à continuer à soutenir leurs enfants dans leur mission et leur offrande à Dieu.

Eduquer la jeune fille de l’Ituri et endiguer la prostitution des mineures

Au diocèse de Mahagi-Nioka, dans la province de l’Ituri, la rentrée scolaire de septembre se prépare partout comme au lycée Adia-Lemi tenu par les sœurs canossiennes à Aru. La rentrée scolaire prochaine sera la cinquante-et-unième. Le lycée Adia-Lemi a célébré récemment ses cinquante ans d’existence. Sœur Marie-Stella Kadi, préfet du lycée en parle et relève un problème sérieux pour l’avenir de la jeune fille de l’Ituri.  L’école a été érigée par les premières missionnaires canossiennes arrivées au Congo dans le but de former la jeune fille. Depuis peu, des garçons peuvent s’inscrire aussi, mais en minorité, dans les cinq sections de l’enseignement secondaire. Les filles bénéficieront en outre de la possibilité d’un internat.

L’évêque de Butembo-Beni invite à la paix

L’évêque de Butembo-Beni, dans la province du Nord-Kivu, invite à retrouver en Jésus-Christ le chemin de la vraie paix. Mgr Melchisédech Sikuli a ouvert et clôturé le colloque international de missiologie tenu récemment à l’Université Catholique du Graben à Butembo sous le thème : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ». Le professeur Gianni Colzani de l’Université Urbaniana de Rome, par exemple, y a présenté les « lignes fondamentales pour une théologie de la paix ». Pour Mgr Sikuli, voilà plus de vingt ans que le pays n’a pas connu de vraie paix. Il invite l’ensemble des Congolais à s’impliquer comme en 2004 en préparant les premières élections de 2006. Que les Congolais luttent pour éviter toute balkanisation du pays.

A Tshikapa, l’évêque de Luebo a célébré la messe pour la paix

Au diocèse de Luebo, dans la province du Kasai, l’évêque a célébré une messe pour les jeunes le mardi 15 août, dans l’église paroissiale saint André de Tshikapa. Les jeunes ont été manipulés par le mouvement dit de Kamwina Nsapu et des jeunes ont été des acteurs de la sale guerre. Les infrastructures du diocèse ont été pillées et détruites, l’évêché vidé et saccagé, le personnel ecclésiastique dispersé, les chrétiens tués ou vivant en dehors de leurs domiciles et même à l’étranger. Mgr Pierre-Célestin Tshitoko, en visite pastorale à Tshikapa, chef-lieu de la province et troisième zone pastorale du diocèse, a rappelé aux jeunes catholiques leur baptême et les commandements de l’amour de Dieu et du prochain.

Vœux perpétuels chez les Sœurs hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus

Ce sont deux filles de l’archidiocèse de Brazzaville au Congo : Bénélie Foukoulou et Pégie Loutoumba. Le samedi 19 août, dans l’église paroissiale Sainte Trinité de l’archidiocèse de Kinshasa, en RDC, elles ont prononcé leurs vœux perpétuels de religion dans la congrégation des Sœurs hospitalières du sacré-cœur de Jésus. Leurs parents n’ont eu qu’à traverser le fleuve Congo pour se retrouver dans la messe présidée par Mgr Jean-Pierre Kwambamba, l’un des trois évêques auxiliaires de Kinshasa.

Des religieuses célèbrent l’Assomption à Popokabaka et à Basankusu

Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, le 13 août, les sœurs de Marie de Popokabaka-Nederbrakel ont marché derrière une statue de la Vierge portée en tête d’une longue procession effectuée
avant la messe de l’Assomption présidée par le directeur du centre pastoral, monsieur l’abbé Albert Bisweko. Les religieuses étaient venues de Kinshasa, Mbankana, Dinga, Imbela et Kasongo-Lunda. Avec leur nouvelle supérieure provinciale, sœur Rosette Suta Lubakwa, elles ont passé une semaine de retraite au noviciat de Marie de l’Annonciation à Popokabaka. La retraite prêchée par le père Anaclet Bambala, de la congrégation du saint sacrement, a porté sur le thème : « Communion avec Dieu, et avec l’autre, une exigence de partage
fraternel ».

Ordinations diaconales et sacerdotales et professions religieuses à Kikwit

Au diocèse de Kikwit, dans la province du Kwilu, le dimanche 13 août, sur l’esplanad

75 ans des Dominicaines Filles de Sainte Catherine de Sienne d’Isiro-Niangara

Dans l’église paroissiale Sainte Mère de Dieu de Watsa, au diocèse d’Isiro-Niangara, dans la province du Haut-Uele, le mardi 8 août, la congrégation des Dominicaines Filles de Sainte Catherine de Sienne a célébré ses 75 ans d’existence. L’évêque d’Isiro-Niangara, Mgr Julien Andavo, a présidé, pour le jubilé de diamant, une messe concélébrée par deux évêques, messeigneurs Dieudonné Madrapile d’Isangi et Sosthène Ayikuli de Mahagi-Nioka et par une cinquantaine de prêtres.

Vœux perpétuels pour vivre la fraternité universelle chez les Petites sœurs de l’évangile de Charles de Foucauld

Vivre la fraternité universelle, voilà ce qui avait attiré Evelyne Muselefu vers la congrégation des Petites sœurs de l’évangile. Le dimanche 13 août, dans l’église paroissiale saint François-Xavier de Kinshasa-Masina, la religieuse a prononcé ses vœux perpétuels de chasteté, pauvreté et obéissance. Mgr Jean-Pierre Kwambamba, l’un des trois évêques auxiliaires de Kinshasa, a présidé l’eucharistie. Puisque l’Eglise de la RDC fêtait, le 13 août, l’Assomption de la Vierge Marie, l’évêque a recommandé à Evelyne Muselefu d’avoir Marie comme exemple de vie dans la foi, la prière, l’humilité, l’obéissance et la pureté.

Nouveau prêtre à Bondo, nouvelles paroisses à Manono

Le tout premier prêtre combonien originaire du diocèse de Bondo, dans la province du Bas-Uélé, a été ordonné le 6 août dernier à Bondo dans la cathédrale Sainte Croix par l’évêque de Bondo, Mgr Etienne Ung’Eyowun. C’est le père Boniface Gbama. Les comboniens sont la seule congrégation religieuse présente aujourd’hui au diocèse de Bondo après le départ des tout premiers missionnaires, les pères croisiers.

L’évêque de Luebo invite au pardon pour rebâtir l’Eglise et la société

L’évêque de Luebo, dans les provinces du Kasai et du Kasai-central, Mgr Pierre-Célestin Tshitoko, a regagné son diocèse après de longs mois de repli à Kinshasa à cause de la violence des miliciens dits de Kamwina Nsapu. Au mois de mars, ils avaient notamment brûlé l’évêché, la cathédrale, la maison de la procure et la propédeutique diocésaine ainsi que la maison générale et la grande communauté des Sœurs du cœur immaculé de Marie de Luebo. Les rebelles avaient aussi pillé des communautés des Sœurs amies du Christ.

Mgr Sosthène Ayikuli aux petits chanteurs Pueri cantores : « Que la beauté de vos chants corresponde à la beauté de votre vie »

« Que la beauté de vos chants corresponde à la beauté de votre vie », a dit l’évêque de Mahagi-Nioka, dans la province de l’Ituri, aux petits chanteurs Pueri cantores, le dimanche 6 août, lors de la messe pour l’unité célébrée à Logo pour des milliers de jeunes de son diocèse. C’était la messe de l’unité. De nombreux jeunes ont pris leur engagement comme ceux qui l’ont déjà fait dans les cinq paroisses où l’évêque a déjà agréé des groupes de ces enfants âgés de quinze à dix-huit ans.

Première Journée d’excursion catéchétique des jeunes au diocèse de Kikwit

Au diocèse de Kikwit, dans la province du Kwilu, Mgr Timothée Bodika a inauguré, le samedi 5 août, une série d’excursion-catéchétique. Dans la cour du lycée Siama, l’évêque de Kikwit a célébré la messe pour quelque 2000 jeunes. Il les a ensuite entretenus autour du thème : « Les jeunes, la foi, le discernement vocationnel. »

L’évêque de Kikwit prépare ainsi les jeunes de son diocèse à suivre le prochain synode des évêques sur le thème de la jeunesse. L’évêque a demandé aux jeunes de ne pas avoir peur de s’exprimer.  Les jeunes ne
doivent pas être comme des gens qui contemplent le monde. Ils ont à dire et à faire pour le progrès de l’humanité et de l’Eglise. L’évêque de Kikwit a invité les jeunes au discernement de leur vocation avec l’aide de personnes avisées. N’hésitez pas, a dit Mgr Bodika, à répondre à l’appel de Dieu soit au mariage soit à la vie consacrée.
L’évêque de Kikwit a aussi invité tous ceux qui ont la charge d’encadrer les jeunes à les aider à voir loin pour qu’ils devienn…

Clôture des quinzièmes Journées diocésaines des jeunes de Mahagi-Nioka

L’évêque de Mahagi-Nioka, dans la province de l’Ituri, Mgr Sosthène Ayikuli, a célébré la messe de clôture des quinzièmes Journées diocésaines des jeunes dans la cour de l’église paroissiale Notre-Dame du bon secours de Biringi.

A Aru, les soeurs canossiennes se forment à la culture médiatique

Une trentaine de sœurs Filles de la charité servantes des pauvres, les canossiennes, ont entamé, le jeudi 3 août, à Aru, dans la province de l’Ituri, une session de cinq jours de formation à la culture médiatique. Venues des communautés de Kisangani, Bunia, Watsa, Ariwara et Kinshasa, soit de cinq diocèses, elles sont réunies dans les locaux du lycée Adia Lemi d’Aru. La formation est assurée par deux membres de l’équipe internationale des formateurs du Centre de Recherche et d’Education en Communication, le CREC, monsieur l’abbé Janvier Yameogo du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège et le père Jean-Baptiste Malenge, professeur de communication et de philosophie et correspondant de Radio Vatican à Kinshasa.