Accéder au contenu principal

2 février dans la cathédrale Notre-Dame du Congo à Kinshasa

L’archevêque de Kinshasa a présidé la messe dans l’après-midi du 2 février, dans la cathédrale Notre-Dame du Congo, en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. Avant la procession d’entrée, le cardinal Laurent Monsengwo a béni les cierges portés notamment par les deux cents concélébrants. Parmi ces concélébrants, il y avait le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana ; Mgr Cyprien Mbuka, évêque de Boma et président de la Commission épiscopale pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique ; il y avait aussi l’évêque auxiliaire de Kinshasa, Mgr Edouard Kisonga, et les deux autres évêques auxiliaires de Kinshasa nommés ce 2 février même : Mgr Timothée Bodika et Mgr Sébastien Muyengo.
Il y avait aussi le père Loïc Marie Le Bot,  venu du Saint-Siège, délégué du préfet de la congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. La plupart des prêtres concélébrants étaient des religieux comme le père Jean-Bertin Nadonye, supérieur provincial des capucins et nouveau président national de l’Assemblée des supérieurs majeurs, l’Asuma.
La cathédrale Notre-Dame du Congo avait accueilli des centaines de religieuses et religieux en cette fête de la vie consacrée, le 2 février. L’archevêque de Kinshasa a présidé cette messe à cette intention, pour la clôture d’une semaine qui a vu se tenir à Kinshasa une assemblée plénière conjointe à l’occasion de la célébration des cinquante ans d’existence des deux associations des supérieurs majeurs des religieuses et des religieux et des membres de société de vie apostolique.
La deuxième intention de prière était la célébration du quatrième anniversaire de la prise de possession canonique par l’ancien archevêque de Kisangani, Laurent Monsengwo devenu archevêque de Kinshasa en 2008. La troisième intention de prière était la présentation des deux nouveaux évêques auxiliaires, Timothée Bodika et Sébastien Muyengo, qui seront ordonnés évêques en avril.




Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.