Accéder au contenu principal

Ordination épiscopale de Mgr Félicien Mwanama, évêque de Luiza

Mgr Félicien Mwanama Galumbulula a été ordonné évêque ce matin du dimanche 23 mars 2014 à Luiza, par le nonce apostolique en RDC, Mgr Adolfo Tito Yllana.
Prêtre diocésain de Luiza, le nouvel évêque est le troisième évêque de ce diocèse dirigé depuis ses origines par des missionnaires de Scheut : Bernard Mels, Godefroy Mukeng' a Kalond et Léonard Kasanda. 
Félicien Mwanama était deuxième secrétaire général adjoint de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Mgr Félicien Mwanama, quatrième évêque de l’histoire du diocèse de Luiza, situé à cheval entre les deux provinces du Kasai, a été ordonné évêque le dimanche 23 mars dans le stade de football de Luiza, du nom du deuxième évêque de l’histoire, Mgr Mukeng’a Kalond, qui était lui-même présent.



Mgr Félicien Mwanama, membre du clergé diocésain de Luiza, a été ordonné par le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana. 

L’archevêque de Kananga, Mgr Marcel Madila et l’évêque émérite de Luiza, Mgr Léonard Kasanda, ont été les deux co-consécrateurs. Huit autres évêques, du Kasai, mais aussi l’archevêque de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre Tafunga, ont aussi imposé les mains au nouvel évêque.



Le nonce apostolique a prononcé l’homélie en langue locale tshiluba. Au nom du Saint-Père François, il a remercié Mgr Léonard Kasanda pour le service pastoral rendu au diocèse. Et le nonce a exhorté le nouvel évêque à être lui aussi à l’écoute du Saint-Père qui conseille aux pasteurs d’être toujours proches de leur troupeau, de sentir l’odeur du peuple, d’écouter Dieu dans la prière avant de parler de Dieu et d’être ce père, homme de tout le monde, brisant toutes les barrières.












Le nonce a aussi demandé au clergé de Luiza d’obéir à celui que Dieu a choisi pour être le pasteur. Lui obéir, c’est obéir à Dieu, a dit le nonce, qui a recommandé au clergé comme à tous les fidèles de Luiza l’unité avec l’évêque, avec le Christ et entre eux. L’unité vient de l’humilité, a-t-il expliqué, donnant l’exemple de la femme Samaritaine dont parlait l’évangile de la messe du troisième dimanche de carême. Cette femme a abandonné l’orgueil, le tribalisme.


A noter que le président de la République Joseph Kabila a été représenté à Luiza par le ministre de l’Intérieur Richard Muyej. Et les gouverneurs des provinces du Kasai Oriental et du Kasai Occidental ont aussi participé à l’eucharistie d’ordination épiscopale avec de nombreuses personnalités. 







Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.