Accéder au contenu principal

Célébration du jubilé d’or du diocèse de Kenge


Dans la cathédrale Bienheureuse Anuarite, à Kenge, dans la province du Bandundu, le dimanche 6 juillet, Mgr Gaspard Mudiso a présidé la messe pour la clôture de l’année du jubilé d’or du diocèse érigé en 1963. L’évêque de Kenge était entouré de cinq autres évêques dont le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana, porteur d’une lettre de félicitation du Saint-Père François. Trois évêques de la province du Bandundu étaient là : Joseph Moko d’Idiofa, Edouard Mununu de Kikwit et Louis Nzala de Popokabaka. Un des deux évêques auxiliaires de l’archidiocèse de Kinshasa a concélébré aussi, Mgr Timothée Bodika.
Les autres concélébrants étaient une centaine de prêtres de Kenge et des diocèses voisins de Kikwit, Inongo, Popokabaka et Idiofa. Les sept nouveaux prêtres sont, messieurs les abbés : Arthur Masini, Francis Tekitila, Georges Midiangu, Augustin Kibuania, Rajiv Mbolo, André Mukanu et Jean-Luc Kalala. Les cinq nouveaux diacres sont : Joël Senkey, Léonard Diela, Jacques Mangwata, Gracien Kufalanka et Francis Mpame.
Sept nouveaux prêtres les ont rejoints qui ont été ordonnés à cette occasion du jubilé d’or du diocèse. Aux diacres et aux cinq séminaristes que l’évêque a ensuite ordonnés diacres, Mgr Mudiso a rappelé que le sacerdoce est un service et non une promotion. Vous serez des serviteurs de l’Eglise et vous ne poursuivrez pas vos intérêts personnels ni une carrière. 
A l’assemblée, l’évêque de Kenge a dit que fêter le jubilé du diocèse, c’est s’engager à construire l’Eglise et le diocèse dans la charité fraternelle sans discrimination d’origines, d’affinités.
A signaler qu’au cours de cette messe du jubilé de Kenge, le frère joséphite de Kinzambi Xavier Kikombo a fêté ses vingt-cinq ans de vie consacrée. Il a renouvelé ses vœux de religion entre les mains du supérieur général de sa congrégation, le frère Guillaume Kipoy. 


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.