Accéder au contenu principal

Célébration du jubilé d’or du diocèse de Kenge


Dans la cathédrale Bienheureuse Anuarite, à Kenge, dans la province du Bandundu, le dimanche 6 juillet, Mgr Gaspard Mudiso a présidé la messe pour la clôture de l’année du jubilé d’or du diocèse érigé en 1963. L’évêque de Kenge était entouré de cinq autres évêques dont le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana, porteur d’une lettre de félicitation du Saint-Père François. Trois évêques de la province du Bandundu étaient là : Joseph Moko d’Idiofa, Edouard Mununu de Kikwit et Louis Nzala de Popokabaka. Un des deux évêques auxiliaires de l’archidiocèse de Kinshasa a concélébré aussi, Mgr Timothée Bodika.
Les autres concélébrants étaient une centaine de prêtres de Kenge et des diocèses voisins de Kikwit, Inongo, Popokabaka et Idiofa. Les sept nouveaux prêtres sont, messieurs les abbés : Arthur Masini, Francis Tekitila, Georges Midiangu, Augustin Kibuania, Rajiv Mbolo, André Mukanu et Jean-Luc Kalala. Les cinq nouveaux diacres sont : Joël Senkey, Léonard Diela, Jacques Mangwata, Gracien Kufalanka et Francis Mpame.
Sept nouveaux prêtres les ont rejoints qui ont été ordonnés à cette occasion du jubilé d’or du diocèse. Aux diacres et aux cinq séminaristes que l’évêque a ensuite ordonnés diacres, Mgr Mudiso a rappelé que le sacerdoce est un service et non une promotion. Vous serez des serviteurs de l’Eglise et vous ne poursuivrez pas vos intérêts personnels ni une carrière. 
A l’assemblée, l’évêque de Kenge a dit que fêter le jubilé du diocèse, c’est s’engager à construire l’Eglise et le diocèse dans la charité fraternelle sans discrimination d’origines, d’affinités.
A signaler qu’au cours de cette messe du jubilé de Kenge, le frère joséphite de Kinzambi Xavier Kikombo a fêté ses vingt-cinq ans de vie consacrée. Il a renouvelé ses vœux de religion entre les mains du supérieur général de sa congrégation, le frère Guillaume Kipoy. 


Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.