Accéder au contenu principal

Retraite et session de formation chez des religieuses de Kikwit et de Popokabaka


Une soixantaine de sœurs de Sainte Marie de Namur ont clôturé avec le mois de juillet des sessions de formation tenues à Djuma, au diocèse de Kikwit, dans la province du Bandundu. Autour de leur supérieure provinciale, sœur Marie-Thérèse Lufungula, les religieuses ont d’abord suivi une retraite prêchée par l’évêque du diocèse d’Idiofa, Mgr Joseph Moko, sur l’exhortation postsynodale du pape François « Evangelii gaudium », la joie de l’évangile.
Sœur Marie-Françoise Assoignon et sœur Marie-Justine Penge, deux conseillères générales venues de la maison générale de Namur, en Belgique, ont animé trois sessions. D’abord sur le thème des exercices spirituels pour le discernement apostolique communautaire, ensuite sur le charisme de la congrégation et les finances, enfin, un groupe a suivi une initiation à l’informatique.

A signaler qu’une vingtaine de sœurs ont renouvelé leurs vœux temporaires. Parmi elles, la Canadienne Julie Daigle. Deux Camerounaises, Franca BongaBaa et Aline-Madeleine Befolo ont terminé le noviciat à Djuma et prononcé leurs premiers vœux de religion.
Pour leur part, dans le diocèse voisin de Popokabaka, les Sœurs de Marie  de Popokabaka-Nederbrakel, venues  des communautés de Kasongo-Lunda, Imbela, Dinga, Mbankana, Kinshasa, et Popokabaka ont suivi leur retraite annuelle au Noviciat Marie de l’Annonciation. La retraite prêchée par le père carme déchaux Constantin Kabasubabo venu de Kinshasa a porté sur le thème : «La vie religieuse et la sainteté selon les conseils évangéliques ». Les religieuses ont aussi suivi un entretien spirituel du père jésuite Fons Swinnen. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.