Accéder au contenu principal

Retraite et session de formation chez des religieuses de Kikwit et de Popokabaka


Une soixantaine de sœurs de Sainte Marie de Namur ont clôturé avec le mois de juillet des sessions de formation tenues à Djuma, au diocèse de Kikwit, dans la province du Bandundu. Autour de leur supérieure provinciale, sœur Marie-Thérèse Lufungula, les religieuses ont d’abord suivi une retraite prêchée par l’évêque du diocèse d’Idiofa, Mgr Joseph Moko, sur l’exhortation postsynodale du pape François « Evangelii gaudium », la joie de l’évangile.
Sœur Marie-Françoise Assoignon et sœur Marie-Justine Penge, deux conseillères générales venues de la maison générale de Namur, en Belgique, ont animé trois sessions. D’abord sur le thème des exercices spirituels pour le discernement apostolique communautaire, ensuite sur le charisme de la congrégation et les finances, enfin, un groupe a suivi une initiation à l’informatique.

A signaler qu’une vingtaine de sœurs ont renouvelé leurs vœux temporaires. Parmi elles, la Canadienne Julie Daigle. Deux Camerounaises, Franca BongaBaa et Aline-Madeleine Befolo ont terminé le noviciat à Djuma et prononcé leurs premiers vœux de religion.
Pour leur part, dans le diocèse voisin de Popokabaka, les Sœurs de Marie  de Popokabaka-Nederbrakel, venues  des communautés de Kasongo-Lunda, Imbela, Dinga, Mbankana, Kinshasa, et Popokabaka ont suivi leur retraite annuelle au Noviciat Marie de l’Annonciation. La retraite prêchée par le père carme déchaux Constantin Kabasubabo venu de Kinshasa a porté sur le thème : «La vie religieuse et la sainteté selon les conseils évangéliques ». Les religieuses ont aussi suivi un entretien spirituel du père jésuite Fons Swinnen. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Sœurs franciscaines de Tshumbe dissipent la peur de Facebook

De la peur de Facebook à la lumière. Tel est le sentiment exprimé le samedi 13 octobre 2018 par des Sœurs de saint François d’Assise de Tshumbe, dans la province du Sankuru, à l’issue de la session de formation en communication assurée pendant quatre jours par le Centre de Recherche etd’Education en Communication (CREC). Le père Jean-Baptiste Malenge, formateur du CREC et monsieur l’abbé Guy Leta, chargé de communication du diocèse d’Idiofa et doctorant en communication à l’Université catholique du Congo, ont animé cette session sur l’usage des médias sociaux.

Témoignage de Sœur Astrid Tete sur l’agression, le 12 novembre 2018, du couvent des Sœurs Salésiennes de la visitation à Bandundu-Ville

Quatre bandits armés avaient commencé par attaquer le curé de la paroisse Nto-Luzingu, le père polonais Pierre Handziuk, de la congrégation des missionnaires du verbe divin. Pour l’empêcher d’appeler au secours, les bandits l’ont  emmené de force à la communauté voisine des Sœurs salésiennes de la visitation. La supérieure de la Communauté, sœur Astrid Tete, 78ans, raconte.

Les religieuses de saint André pour la promotion du lycée Siama et l’éducation de la jeune fille de Kikwit

En présence de la supérieure régionale des Religieuses de saint André, sœur Catherine Nsiami, la sœur Rachel Mundungu, préfet du lycée Siama ex saint André, à Kikwit, dans la province du Kwilu, a accueilli, le dimanche 17 février, le ministre national de l'enseignement primaire et secondaire, Gaston Musemena. Il séjournait à Kikwit pour le lancement officiel, au collège Sadisana des pères jésuites, de la session des examens préliminaires pour les candidats autodidactes aux examens d'Etat.