Accéder au contenu principal

Célébration de la 49ème Journée mondiale des communications sociales


A l'inauguration de la télévision catholique de Kinshasa. Sur la photo, notamment : l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo et le ministre des médias, Lambert Mende

L’Eglise de la RDC a célébré, le dimanche 21 juin, la Journée mondiale des communications sociales. Le calendrier liturgique le prévoit ainsi.
Dans l’archidiocèse de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a présidé la messe à cet effet dans l’église paroissiale saint Albert de Kinshasa-Ngaliema. Des membres de commissions paroissiales des communications sociales ont participé à l’eucharistie. L’archevêque leur a expliqué le Message du Saint-Père François pour la 49ème Journée mondiale des communications sociales, message intitulé : « Communiquer la famille: milieu privilégié de la rencontre dans la gratuité de l'amour. »
Le cardinal Monsengwo a aussi félicité la Commission diocésaine des communications sociales. Beaucoup, dans l’assemblée, ont remercié le Seigneur pour la remise sur les ondes de la Télévision catholique diocésaine, la Radio-Télévision Catholique Elikya. Les pouvoirs publics en avaient coupé le signal en janvier dernier.

La Journée mondiale des communications sociales a été célébrée pour la toute première fois dans le diocèse d’Uvira, dans la province du Sud-Kivu. Dès le samedi 20 juin, plus de 120 membres du Conseil pour l’apostolat des laïcs catholiques, des commissions diocésaines des intellectuels et des communications sociales se sont retrouvés dans la salle « Baraza la parokia » de la paroisse saint Paul d’Uvira pour écouter une conférence-débat animée par l’abbé Morgan Mubengwa sur le Message du pape François.

Le docteur Nshombo a présenté, à cette occasion, la lettre pastorale de l’évêque d’Uvira, Mgr Sébastien-Joseph Muyengo intitulée : "Engagez-vous en politique pour une société plus juste et solidaire". La chorale Sainte Cécile de Kalundu a présenté son nouvel album des chants religieux intitulé : « Bwana amejaa huruma na nehema », Le Seigneur est plein de pitié et de grâce. Et mademoiselle Odette Mbogani, une élève de l'Institut Kalundu, a déclamé un poème sur la famille. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.