Accéder au contenu principal

Célébration de la 49ème Journée mondiale des communications sociales


A l'inauguration de la télévision catholique de Kinshasa. Sur la photo, notamment : l'archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo et le ministre des médias, Lambert Mende

L’Eglise de la RDC a célébré, le dimanche 21 juin, la Journée mondiale des communications sociales. Le calendrier liturgique le prévoit ainsi.
Dans l’archidiocèse de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a présidé la messe à cet effet dans l’église paroissiale saint Albert de Kinshasa-Ngaliema. Des membres de commissions paroissiales des communications sociales ont participé à l’eucharistie. L’archevêque leur a expliqué le Message du Saint-Père François pour la 49ème Journée mondiale des communications sociales, message intitulé : « Communiquer la famille: milieu privilégié de la rencontre dans la gratuité de l'amour. »
Le cardinal Monsengwo a aussi félicité la Commission diocésaine des communications sociales. Beaucoup, dans l’assemblée, ont remercié le Seigneur pour la remise sur les ondes de la Télévision catholique diocésaine, la Radio-Télévision Catholique Elikya. Les pouvoirs publics en avaient coupé le signal en janvier dernier.

La Journée mondiale des communications sociales a été célébrée pour la toute première fois dans le diocèse d’Uvira, dans la province du Sud-Kivu. Dès le samedi 20 juin, plus de 120 membres du Conseil pour l’apostolat des laïcs catholiques, des commissions diocésaines des intellectuels et des communications sociales se sont retrouvés dans la salle « Baraza la parokia » de la paroisse saint Paul d’Uvira pour écouter une conférence-débat animée par l’abbé Morgan Mubengwa sur le Message du pape François.

Le docteur Nshombo a présenté, à cette occasion, la lettre pastorale de l’évêque d’Uvira, Mgr Sébastien-Joseph Muyengo intitulée : "Engagez-vous en politique pour une société plus juste et solidaire". La chorale Sainte Cécile de Kalundu a présenté son nouvel album des chants religieux intitulé : « Bwana amejaa huruma na nehema », Le Seigneur est plein de pitié et de grâce. Et mademoiselle Odette Mbogani, une élève de l'Institut Kalundu, a déclamé un poème sur la famille. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.