Accéder au contenu principal

L'évêque d'Idiofa en tournée pastorale dans le doyenné de Kilembe


L'évêque d'Idiofa, dans la province du Bandundu, Mgr Joseph Moko, vient de clôturer une visite pastorale dans le doyenné de Kilembe, dans le sud du diocèse. Les paroisses de Ngashi, Banda, Lozo, Mukedi et Kilembe ont accueilli l'évêque qui venait notamment proposer une nouvelle dynamique dans ce que la Conférence épiscopale nationale du Congo a appelé, en 1995, la prise en charge de l'Eglise par ses propres fidèles. Les chrétiens catholiques ont invités à payer un impôt annuel équivalent à 1 dollar américain. Les diocèses y réussissent avec divers bonheurs.



Evêque d'Idiofa depuis cinq ans, Mgr José Moko se rend personnellement dans les paroisses pour stimuler les chrétiens à ce devoir. Les paroisses et doyennés ont déjà participé à cette opération de la collecte d'argent pour les besoins de l'Eglise. Le tour vient donc d'être donné au doyenné de Kilembe.

Mgr Moko a entamé sa tournée pastorale par la paroisse saint Eugène de Mazenod de Lozo. Plus d'un millier de dollars américains ont été recueillis lors d'une spéciale célébration eucharistique.
Le curé de Lozo, le père Lin Kiekie, a exprimé toute la reconnaissance de la paroisse à l'évêque. Et le père Kiekie a exprimé le souhait de voir les chrétiens de Lozo poursuivre dans le même élan insufflé par l'évêque lorsque le moment viendra, en 2016, l'année prochaine, de célébrer le jubilé d'or de la paroisse.

La paroisse dénommée plus tard saint Eugène de Mazenod a été fondée en 1966 par le père Louis Sebreghts. Le missionnaire était un rescapé du massacre de trois confrères oblats de Marie assassiné le 22 janvier 1964 à Kilembe par des rebelles. Un jour, le missionnaire posa ses valises cinquante kilomètres plus loin, à Lozo-Munene. Et la paroisse est née qui doit donc rendre grâce au Seigneur pour son jubilé d'or en 2016.



Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.