Accéder au contenu principal

Ordinations diaconales et sacerdotales dans les diocèses de Boma et de Tshumbe


La saison des ordinations sacerdotales et diaconales a commencé. Au diocèse de Boma, dans la province du Kongo Central, Mgr Cyprien Mbuka a ordonné quatre prêtres et trois diacres, le dimanche 12 juillet, dans l’église paroissiale sainte Thérèse de Lukula. Deux autres évêques ont concélébré à la messe et imposé les mains aux nouveaux prêtres et diacres. Ce sont : Mgr Floribert Tembo, évêque de Budjala, dans la Province de l’Equateur et Mgr Guisser Sandri, évêque de Witbank en Afrique du Sud.

Le 12 juillet, au diocèse de Tshumbe, dans la future province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo, a ordonné trois nouveaux diacres, Bernard Kasongo, Albert Dimombe et Paul Toko. Au cours de l’homélie de la messe célébrée dans la cathédrale sainte Marie, Mgr Djomo a rappelé aux ordinands que la mission qui est la leur d’annoncer la Parole du Christ demeure à la fois exigeante et difficile. Exigeante parce qu’elle ne garantit aucune sécurité matérielle, tout en impliquant une pauvreté radicale, et difficile parce qu’elle expose aux contradictions et aux railleries de ceux envers qui on est envoyé. Mgr Djomo a invité les nouveaux diacres à être des apôtres de la paix, à éviter toute compromission avec les tendances politiques tout en se modelant sur la neutralité et le courage du prophète, qui se résume dans la trilogie « annoncer-dénoncer-renoncer ». 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.