Accéder au contenu principal

Dix ans d’épiscopat de l’évêque de Manono et retraite annuelle du clergé




Une trentaine de prêtres diocésains de Manono, dans la province du Tanganyka, étaient réunis le dimanche 30 août autour de leur évêque, Mgr Vincent de Paul Kwanga, pour une concélébration eucharistique présidée par l’évêque dans la cathédrale sainte Barbe. Mgr Kwanga fêtait ses dix ans d’épiscopat et ses trente ans de sacerdoce. Messieurs les abbés Pierre Kibawa et Marcel Nkulu fêtaient aussi, à cette occasion, leurs treize ans de vie sacerdotale. La fête s’est poursuivie dans la soirée à l’évêché. Des autorités politico-administratives locales, civiles et militaires, avaient été invitées ainsi qu’un prêtre orthodoxe, des chefs coutumiers et des délégués des cinq paroisses de Manono-centre.

La fête suivait cinq jours de retraite annuelle. L’évêque de Manono et 26 prêtres diocésains présents à Manono ainsi qu’un père spiritain, trois religieuses de la congrégation diocésaine des Messagères de la bonne nouvelle et quatre animateurs laïcs ont participé à la retraite animée du 24 au 28 août par monsieur l’abbé Jules Mutwite, prêtre de Manono, actuellement secrétaire académique à l’Institut supérieur Mgr Mulowa de Lubumbashi. Le thème de la retraite était : « Changer de cadre pour trouver le bonheur ». Le prédicateur a invité à la conversion. 

Au lendemain de la retraite, le samedi 29 août, Mgr Vincent de Paul Kwanga a célébré une messe dans l’église paroissiale saint Paul à Kanteba. La paroisse a été fondée par les pères spiritains dans les années 1950, mais l’église s’était délabrée, et grâce à un financement, elle vient d’être restaurée. A la fin des travaux, Mgr Kwanga a donc célébré la messe du 29 août pour la réhabilitation.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.