Accéder au contenu principal

Vœux perpétuels et jubilé d’argent chez les Sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Kinshasa



Dans la cathédrale Notre-Dame du Congo, à Kinshasa-Lingwala, le dimanche 27 septembre, la Commissaire pontificale de la congrégation des Sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Kinshasa, sœur Maribel Eguiluz, des Sœurs franciscaines missionnaires de Marie, a reçu les vœux perpétuels des soeurs Judith Mpungisa, Thérèse Malema, Thérèse Mpemba et Sylvie Famba.
L’un des quatre évêques auxiliaires de Kinshasa, Mgr Donatien Bafuidinsoni, a présidé l’eucharistie concélébrée par deux autres évêques : Mgr Joseph Moko, évêque d’Idiofa et Mgr Jean-Pierre Kwambamba, évêque auxiliaire de Kinshasa. Des dizaines de prêtres ont aussi concélébré.
A l’homélie, Mgr Bafuidinsoni a exhorté les quatre religieuses à tenir ferme dans la foi et dans la consécration dans les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance. L’évêque s’est adressé aussi spécialement aux cinq autres religieuses qui fêtaient leurs vingt-cinq ans de vie consacrée : les sœurs Esther Nsanda, Geneviève Monanga, Marguerite Engboko, Marie-Louise Kayala et Raymonde Montili. Apportez de la lumière et un nouveau souffle dans votre congrégation et dans l’Eglise de Kinshasa, leur a dit l’évêque.

A la fin de la messe, Mgr Bafuidinsoni a félicité et remercié chacune de la centaine des Sœurs de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Kinshasa. Suivant un rituel instauré par le cardinal Joseph Malula, fondateur de la congrégation en 1967, Mgr Bafuidinsoni a appliqué du kaolin (blanc) sur le front et les joues de chaque religieuse. Ce geste de bénédiction, le cardinal Malula l’accomplissait en père de famille africaine sur ses filles à chaque début d’année pastorale.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.