Accéder au contenu principal

Voeux de religion comme martyre pour les soeurs de la Divine Providence de Créhen





L'évêque de Kikwit, dans la province du Bandundu, Mgr Marie-Edouard Mununu Kasiala, a insisté sur la nécessité, pour chaque religieuse et pour chaque chrétien, d'avoir un confesseur et un accompagnateur spirituel. La croissance spirituelle en dépend, a-t-il expliqué. Mgr Mununu parlait ainsi au cours de l'homélie de la messe qu'il a présidée le dimanche 26 août dans l'église paroissiale Notre-Dame du rosaire de la ville de Kikwit.

Deux soeurs de la Divine Providence de Créhen, Annie Somi et Léa Mwaleya, prononçaient leurs voeux perpétuels de religion entre les mains de soeur Anne-Marie Launay, venue de France, conseillère générale de la congrégation chargée de la formation initiale.

Soeurs Annie Somi et Léa Mwaleya ont été accompagnées à l'autel par la supérieure régionale du Congo, soeur Charlotte Matendo.

L'évêque de Kikwit a remercié les deux religieuses et tous les autres, hommes et femmes, qui répondent généreusement à l'appel du Seigneur. Mgr Mununu s'est félicité de la présence, dans son diocèse, de dix-huit congrégations religieuses féminines et de onze congrégations masculines.

Le mois d'août offre toujours l'occasion, a dit l'évêque, d'accompagner des frères et soeurs pour leur ordination sacerdotale ou leur profession religieuse.

Et Mgr Mununu d'inviter Annie Somi et Léa Mwaleya à l'obéissance, qui est est au centre des autres voeux de chasteté et de pauvreté voire de la vie commune.

La consécration religieuse peut vous emmener jusqu'au martyre de sang, vivez dans une communauté épanouie, aimez chacune de vos soeurs et acceptez la mission à vous confiée, a-t-il exhorté.

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.