Accéder au contenu principal

Assassinat de sœur Liliane Mapalayi à Kananga



La sœur Liliane Mapalayi, de la Congrégation des Soeurs de la Charité de Jésus et de Marie, a été enterrée le mardi 7 février au cimetière du grand séminaire de Malole, dans la province du Kasai occidental. Elle a été poignardée le jeudi 2 février dans son bureau de travail de chargée des finances à l’institut Janua Caeli de la paroisse saint Clément à Kananga. Cette école a été pillée à trois reprises déjà au cours de cette année scolaire par des voleurs qui ont à chaque fois emporté des biens d'équipement scolaire.
Vers 13H30, le jeudi 2 février, le meurtrier s’est introduit dans le bureau de sœur Mapalayi alors que les élèves et le personnel de l’institut venaient de quitter l’école. L’homme a enfoncé un couteau dans la poitrine de la religieuse, et il s’est enfui. Agée de 32 ans, sœur Mapalayi en était à sa cinquième année de vie consacrée. La supérieure provinciale de sa congrégation, sœur Elizabeth Ongadi, a annoncé cette mort en précisant que sa consoeur est décédée alors qu’on l’acheminait à l’hôpital.
A Kananga, on signale qu’un enseignant témoin de l’événement est porté disparu. Dans l’Eglise de Kananga, on signale aussi des messages de menace au téléphone reçus de sources anonymes par des prêtres et des religieuses.
Le meurtre de sœur Liliane Mapalayi a été annoncé à Kinshasa le 2 février même, en la journée de la vie consacrée, par l’évêque de Boma, Mgr Cyprien Mbuka, président de la Commission épiscopale pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. Il disait la prière d’ouverture à la rencontre des personnes consacrées réunies dans la cathédrale Notre-Dame du Congo pour la clôture de la célébration des cinquante ans d’existence des deux associations des supérieurs majeurs des congrégations religieuses masculines et féminines. Le père Marcel Mukadi, supérieur provincial des Salvatoriens de la RDC, a ainsi ajouté le nom de Liliane Mapalayi sur la longue liste reprise dans le Message dont il a donné lecture, message adressé aux personnes consacrées de la RDC, message qui rappelle notamment le martyre de bien des hommes et des femmes consacrés victimes de la violence et de la guerre dans l’histoire du pays. 
Soeur Liliane Mapalayi

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.