Accéder au contenu principal

Clôture de la célébration du jubilé d’or des associations Asuma-Usuma



La cour de la cathédrale Notre-Dame du Congo, à Kinshasa, a servi de cadre, toute la journée du dimanche 29 janvier, à l’exposition missionnaire organisée par une centaine de congrégations religieuses masculines et féminines, de droit diocésain et de droit pontifical. Des membres de ces congrégations ont affiché des photos, et ils expliquaient aux visiteurs des stands leur charisme, leurs œuvres, leur histoire, de la fondation à la présence en RDC.
L’exposition missionnaire a pris place dans le programme de la clôture du jubilé d’or d’existence des deux associations l’Asuma, Assemblée des supérieurs majeurs masculins et l’Usuma, Union des Supérieures majeures féminines, fondées respectivement en 1960 et en 1961. L’année du jubilé d’or a été ouverte l’année dernière, lors du dimanche des missions.
Les supérieurs majeurs des instituts de vie consacrée et des sociétés de vie apostolique se trouvent encore à Kinshasa. Ils tiennent au Centre catholique Nganda une assemblée plénière conjointe. Les manifestations se clôturent dans la cathédrale Notre-Dame du Congo le jeudi 2 février, en la Journée mondiale de la vie consacrée.
Lors de la messe d’ouverture, le mardi 24 janvier, la supérieure générale des sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Kinshasa, sœur Charlotte Sumbamanu, en tant que présidente de l’Union des Supérieures Majeures, a rappelé, dans un discours, que la célébration du jubilé d’or offre l'occasion d'un approfondissement de la vie des personnes consacrées et de leurs communautés religieuses pour plus d’intériorité et de sainteté, sur le chemin du martyre, à l’exemple de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, dont la consécration et le martyre ont scellé, dans le Christ, un pacte de sang entre la Vie Consacrée au nom de l'Eglise et la Nation Congolaise au nom du peuple congolais. 




Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.