Accéder au contenu principal

Molegbe : Mgr Bulamatari réagit contre la mort de présumés sorciers



L’évêque de Molegbe, dans la province de l’Equateur, Mgr Dominique Bulamatari, a publié une lettre ouverte et il a fait lire un communiqué sur la radio locale pour réagir contre l’assassinat, à Gbadolite, le lundi 23 janvier, d’une femme et de deux hommes brûlés vifs. Ils avaient été accusés d’avoir ensorcelé et rendu malade un jeune homme de vingt-quatre ans et causé son échec aux examens de fin d’études secondaires. La femme était la marâtre du jeune homme et les deux hommes, des voisins de la famille.
Aussitôt informé, vers midi, l’évêque de Molegbe s’est rendu au cimetière, il a dit la prière avant l’enterrement des défunts par des agents de la Croix-Rouge.
« Maintenant, écrit Mgr Bulamatari, je vais réunir tous les enseignants et tous les professeurs de nos écoles catholiques de la place, ainsi que les élèves des classes terminales du secondaire, pour une autre sensibilisation au respect sacré de la personne humaine parce qu'image de Dieu. Et j'insisterai sur le fait que des gens intellectuels ne peuvent pas admettre le recours à la sorcellerie pour expliquer un échec aux examens d'Etat et l'état de mauvaise santé physique. ...Il faut certainement d'autres actions pour conjurer ces dérives à cause de la sorcellerie... Que Dieu nous y aide! »

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.