Accéder au contenu principal

Kinshasa : Saint-sacrement au carmel et dans l’église du saint-sacrement


 Le carmel saint Joseph de Kinshasa-Kintambo a reçu, le dimanche 10 juin, le nonce apostolique en RDC, Mgr Adolfo Tito Yllana, qui a présidé la messe en la fête de la Solennité du Corps et du Sang du Christ.
La communauté des moniales carmélites et les fidèles laïcs et autres religieuses et religieux qui les rejoignent pour la messe du dimanche, ont entendu le nonce apostolique paraphraser le pape Benoït XVI et rappeler l’importance de l’adoration du Saint-Sacrement et particulièrement de la prière en silence devant le saint-sacrement.
Le nonce a rappelé la visite du pape Jean-Paul II en 1980 au carmel saint Joseph. Jean-Paul II y avait prié dans l’ancien édifice du monastère. Depuis 1982, les moniales ont emménagé dans un emplacement plus calme dans les parages, plus loin de la grande avenue Kasa-Vubu. Le 19 mars dernier, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a béni leur nouvelle chapelle dans la quelle le nonce apostolique Adolfo Tito Ylliana a présidé l’eucharistie concélébrée par deux missionnaires oblats de Marie Immaculée et chantée par la chorale des scolastiques du theresianum, le carmel masculin voisin.

Le Saint-Sacrement a été célébré aussi le jeudi 7 juin dans l’église paroissiale du Saint-Sacrement. L’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, avait invité particulièrement les prêtres et les évêques à participer à la journée sacerdotale du 7 juin. Ils étaient une centaine. Ils ont prié ensemble les laudes. Puis, ils ont suivi une conférence prononcée par un des évêques auxiliaires, Mgr Sébastien Muyengo, autour du thème de la rencontre fraternelle des prêtres et évêques, à savoir : « Jésus-Eucharistie, source pour une identité chrétienne ouverte au dialogue. »
La journée sacerdotale du jeudi de la semaine eucharistique était organisée jusque-là par les prêtres du saint-sacrement. Désormais, elle le sera en collaboration avec l’archidiocèse. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.