Accéder au contenu principal

Kinshasa : Saint-sacrement au carmel et dans l’église du saint-sacrement


 Le carmel saint Joseph de Kinshasa-Kintambo a reçu, le dimanche 10 juin, le nonce apostolique en RDC, Mgr Adolfo Tito Yllana, qui a présidé la messe en la fête de la Solennité du Corps et du Sang du Christ.
La communauté des moniales carmélites et les fidèles laïcs et autres religieuses et religieux qui les rejoignent pour la messe du dimanche, ont entendu le nonce apostolique paraphraser le pape Benoït XVI et rappeler l’importance de l’adoration du Saint-Sacrement et particulièrement de la prière en silence devant le saint-sacrement.
Le nonce a rappelé la visite du pape Jean-Paul II en 1980 au carmel saint Joseph. Jean-Paul II y avait prié dans l’ancien édifice du monastère. Depuis 1982, les moniales ont emménagé dans un emplacement plus calme dans les parages, plus loin de la grande avenue Kasa-Vubu. Le 19 mars dernier, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a béni leur nouvelle chapelle dans la quelle le nonce apostolique Adolfo Tito Ylliana a présidé l’eucharistie concélébrée par deux missionnaires oblats de Marie Immaculée et chantée par la chorale des scolastiques du theresianum, le carmel masculin voisin.

Le Saint-Sacrement a été célébré aussi le jeudi 7 juin dans l’église paroissiale du Saint-Sacrement. L’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, avait invité particulièrement les prêtres et les évêques à participer à la journée sacerdotale du 7 juin. Ils étaient une centaine. Ils ont prié ensemble les laudes. Puis, ils ont suivi une conférence prononcée par un des évêques auxiliaires, Mgr Sébastien Muyengo, autour du thème de la rencontre fraternelle des prêtres et évêques, à savoir : « Jésus-Eucharistie, source pour une identité chrétienne ouverte au dialogue. »
La journée sacerdotale du jeudi de la semaine eucharistique était organisée jusque-là par les prêtres du saint-sacrement. Désormais, elle le sera en collaboration avec l’archidiocèse. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.