Accéder au contenu principal

Kinshasa : Saint-sacrement au carmel et dans l’église du saint-sacrement


 Le carmel saint Joseph de Kinshasa-Kintambo a reçu, le dimanche 10 juin, le nonce apostolique en RDC, Mgr Adolfo Tito Yllana, qui a présidé la messe en la fête de la Solennité du Corps et du Sang du Christ.
La communauté des moniales carmélites et les fidèles laïcs et autres religieuses et religieux qui les rejoignent pour la messe du dimanche, ont entendu le nonce apostolique paraphraser le pape Benoït XVI et rappeler l’importance de l’adoration du Saint-Sacrement et particulièrement de la prière en silence devant le saint-sacrement.
Le nonce a rappelé la visite du pape Jean-Paul II en 1980 au carmel saint Joseph. Jean-Paul II y avait prié dans l’ancien édifice du monastère. Depuis 1982, les moniales ont emménagé dans un emplacement plus calme dans les parages, plus loin de la grande avenue Kasa-Vubu. Le 19 mars dernier, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo a béni leur nouvelle chapelle dans la quelle le nonce apostolique Adolfo Tito Ylliana a présidé l’eucharistie concélébrée par deux missionnaires oblats de Marie Immaculée et chantée par la chorale des scolastiques du theresianum, le carmel masculin voisin.

Le Saint-Sacrement a été célébré aussi le jeudi 7 juin dans l’église paroissiale du Saint-Sacrement. L’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, avait invité particulièrement les prêtres et les évêques à participer à la journée sacerdotale du 7 juin. Ils étaient une centaine. Ils ont prié ensemble les laudes. Puis, ils ont suivi une conférence prononcée par un des évêques auxiliaires, Mgr Sébastien Muyengo, autour du thème de la rencontre fraternelle des prêtres et évêques, à savoir : « Jésus-Eucharistie, source pour une identité chrétienne ouverte au dialogue. »
La journée sacerdotale du jeudi de la semaine eucharistique était organisée jusque-là par les prêtres du saint-sacrement. Désormais, elle le sera en collaboration avec l’archidiocèse. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.