Accéder au contenu principal

Quatre nouveaux prêtres dans la Congrégation de la mission, les Lazaristes


La congrégation de la mission, autrement dit des Lazaristes, compte désormais quatre nouveaux prêtres en RDC. Le dimanche 2 septembre, l’archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Joseph Kumuondala, les a ordonnés au cours d’une eucharistie célébrée dans l’église de la paroisse sainte Rita. 

La paroisse est desservie par les religieux de saint Vincent de Paul dans le diocèse de Kisantu mais elle est située dans la commune de Mont-Ngafula dans la ville de Kinshasa.
Les pères Augustin Bokete, Prosper-Eric Mputu, Blaise Monzoy et Dieudonné Muntu exerceront leur ministère sacerdotal à Mbandaka, à Itipo et à Iboko, dans l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro. Le père visiteur, autrement dit le supérieur provincial des lazaristes, le père Félicien Tundu, l’a annoncé ainsi. Trois des quatre nouveaux prêtres ont été recrutés dans cet archidiocèse. Après le noviciat à Itipo, ils ont tous suivi la formation sacerdotale à Kinshasa. Ils l’ont terminée en juin dernier à l’Institut Saint-Eugène de Mazenod des missionnaires oblats de Marie Immaculée.
Les quatre nouveaux pères font porter à 45 le nombre total des prêtres lazaristes en RDC. Beaucoup d’entre eux étaient, d’ailleurs, parmi les 80 qui ont imposé les mains aux nouveaux prêtres.
L’affluence des prêtres s’expliquait notamment parce que Mgr Joseph Kumuondala a aussi ordonné, dans la même eucharistie, sept diacres : Joël Ngwanza, fils de l’Immaculée conception, Godefroy Bokumbe et Teddy Mounck, missionnaires du Sacré-Cœur. Il y avait aussi quatre missionnaires oblats de Marie Immaculée : Gilbert Kikalulu, Antoine Mafu, Jean-Baptiste Mbwilanse et Jean-Pierre Luntadila.
A l’homélie de la messe, Mgr Kumuondala leur a expliqué, en langue lingala, les tâches du prêtre et du diacre. Il a insisté sur la parole du Seigneur entendue dans l’évangile du vingt-deuxième dimanche du Temps ordinaire. Le ministère des prêtres et des diacres ne peut se réduire à une pratique de routine, à une coutume, à une tradition. Au contraire, que les nouveaux prêtres et diacres s’attachent au Christ et qu’ils agissent en vérité, a exhorté l’archevêque de Mbandaka-Bikoro.
A la fin de l’eucharistie, le père Blaise Monzoy a prononcé le mot de remerciement au nom de tous les nouveaux prêtres et diacres.

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.