Accéder au contenu principal

Dixième anniversaire de la présence des Coopérateurs Paroissiaux du Christ-Roi




Les missionnaires coopérateurs du Christ-Roi ont célébré, le dimanche 2 décembre, le dixième anniversaire de leur présence en République démocratique du Congo. Le cardinal Frédéric Etsou, alors archevêque de Kinshasa, les avait accueillis et leur avait octroyé la reconnaissance officielle le 1er décembre 2002.
Ils se sont établis dans la paroisse saint Pie X. Et depuis cinq ans, ils sont sur la paroisse saint Albert le grand du quartier Ma Campagne, à Kinshasa-Ngaliema.
Le père Yves Bochatay, cofondateur de la mission de la RDC, a présidé l’eucharistie du jubilé des dix ans dans la nouvelle église paroissiale saint Albert, consacrée voilà deux semaines par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo. Une trentaine de prêtres ont concélébré : des prêtres diocésains de Kinshasa, de Kole et d’Inongo et des religieux missionnaires oblats de Marie Immaculée, des cavanistes et des membres de la Société des Missions Africaines.
Dans l’assemblée, plusieurs fidèles portaient l’uniforme de la fête. Ils sont venus d’une soixantaine de paroisses de l’archidiocèse de Kinshasa et du diocèse de Kisantu. Tous ont participé à l’une ou l’autre retraite ignatienne prêchée par des coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi, suivant leur charisme, légué par le père François Vallet. Il a fondé la congrégation à Madrid en Espagne en 1928 dans le but de rechristianiser les communautés paroissiales.
Dans l’homélie de la messe, le père Yves Bochatay a dit son émerveillement devant bien des signes de l’approfondissement de la foi dans le peuple de Dieu.

Au nom du supérieur général, le secrétaire général de la congrégation des Coopérateurs Paroissiaux du Christ-Roi, le père Enrique Martin Baena, est venu de la Maison générale à Madrid en Espagne pour féliciter ses confrères et remercier l’Eglise de la RDC bénéficiaire de leur zèle missionnaire.

La branche féminine de la congrégation des Coopérateurs Paroissiaux du Christ-Roi était représentée à Kinshasa par la Supérieure générale, Mère Marie-Christiane.

En dix ans de présence en RDC, la congrégation des Coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi a déjà recruté des Congolais. Trois sont prêtres et d’autres suivent dans la formation au sacerdoce et à la vie consacrée. 


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.