Accéder au contenu principal

La Famille paulinienne en RDC publie un nouveau missel pour l’Année de la foi



Un nouveau missel mensuel pour suivre la messe quotidienne et la liturgie de chaque jour sera disponible dès le premier janvier. Il s’appelle Voie, Vérité et Vie. Il est publié par la Famille paulinienne, c’est-à-dire les trois congrégations fondées par le prêtre italien, le bienheureux Jacques Alberione pour l’apostolat de la communication sociale. Le nouveau missel est publié à l’occasion de l’année de la foi et à l’occasion de la célébration, en 2014, du Centenaire de la Famille paulinienne.

Le vendredi 14 décembre dernier, les sœurs Filles de saint Paul, les sœurs Disciples du divin maître et les pères de saint Paul ont organisé ensemble la présentation du nouveau missel dans l’église paroissiale saint Joseph de Kinshasa. En présence du nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana, l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, a béni le nouveau missel et l’a présenté au peuple de Dieu.


La cérémonie avait commencé par deux conférences. Monsieur l’abbé Léonard Santedi, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa, professeur de théologie et Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, a parlé de l’Année de la foi. Il en a présenté les objectifs déterminés par le Saint-Père Benoît XVI. L’abbé Santedi a raconté aussi le dernier Synode sur la nouvelle Evangélisation auquel il a participé, et il a relevé l’importance d’un instrument comme le nouveau missel mensuel, qui permettra d’approfondir l’Année de la foi dans un engagement quotidien.

Le directeur de publication du nouveau missel, le père Roger Wawa, missionnaire de saint Paul, a expliqué notamment la méthode qui permet de découvrir le Christ comme voie, vérité et vie afin de s’engager avec lui par le cœur, la volonté et l’intelligence. 







Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.