Accéder au contenu principal

30 ans de l'Institut Saint Eugène de Mazenod de Kinshasa



A l’occasion du trentième anniversaire d’existence de l’Institut Saint Eugène de Mazenod de Kinshasa-Kintambo, les Missionnaires oblats de Marie Immaculée ont organisé les 9 et 10 mars  deux après-midis de réflexion académique sur le thème « Quelle théologie pour une société en crise ? L’Eglise face aux défis de l’Afrique ».

Le forum de réflexion a été animé par trois professeurs de l’Institut saint Eugène de Mazenod. Le père oblat de Marie Godé Iwele, ancien secrétaire académique, est venu des Etats-Unis d’Amérique pour cette célébration. Les deux autres intervenants étaient : l’abbé Léonard Santedi, prêtre de l’archidiocèse de Kinshasa et le père jésuite Maximilien Kupelesa. Etudiants et professeurs de l’Institut Saint Eugène de Mazenod et d’autres invités ont participé à ce que les animateurs ont appelé une « conférence dialoguée ».
Les débats ont porté notamment sur le profil du théologien et son rôle dans la société africaine en crise et sur la formation des étudiants en théologie.
A la fin du forum, le dimanche 10 mars, le supérieur provincial des missionnaires oblats de Marie Immaculée, le père Abel Nsolo, a présenté le nouveau recteur et le nouveau secrétaire administratif de l’Institut saint Eugène de Mazenod, respectivement les pères oblats Anaclet Dupar et Didier Mafuta. A l’ouverture du colloque, le samedi 9 mars, le même père provincial des oblats avait indiqué que la conférence inaugurait une série de célébrations du trentième anniversaire de l’Institut saint Eugène de Mazenod.

P. Daniel Loobuyck, tout premier recteur du scolasticat et du théologat saint Eugène de Mazenod de Kinshasa



Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.