Accéder au contenu principal

Isiro-Niangara : Inauguration du Centre Bethesda pour personnes vivant avec handicap

Au diocèse d’Isiro-Niangara, dans la Province Orientale, le vendredi 2 août, Mgr Julien Andavo a béni et inauguré le Centre Bethesda, une œuvre des missionnaires dominicains en faveur des personnes vivant avec handicap.
Que tous ceux qui travaillent dans ce centre fassent montre d’amour pour les personnes handicapées, qu’ils soient sel et lumière dans leur comportement, a souhaité l’évêque d’Isiro-Niangara. Il a exhorté la congrégation des Dominicains à apporter aussi attention à l’école pour sourds à Rungu dans le même diocèse.
Le frère dominicain Albert Akora, directeur général du Centre Bethesda, a fait visiter les lieux aux nombreux invités, parmi lesquels le médecin chef de zone et le Commissaire de district d’Isiro. Ils ont admiré les salles des soins et les salles de classe dotées de tout le matériel approprié. Le dominicain a indiqué qu’après le centre Siloé qui s’occupe des malvoyants, le Centre Bethesda se chargera de la motricité des personnes vivant avec handicap. Le Centre Bethesda comprend trois directions : le Service médical de kinésithérapie et de physiothérapie, le service scolaire avec différentes branches de l’enseignement spécial maternel, primaire et secondaire en pédagogie, coupe-couture, menuiserie, secrétariat informatique, mécanique et électronique. Le dernier service est le service social. Il concerne la sensibilisation et la lutte contre les violations des droits de l’enfant par des groupes armés.
Le frère Akora a remercié différents partenaires, dont le diocèse d’Isiro-Niangara, la Fondation Liliane et la section de la Protection de l’Enfant de la Monusco, la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la RDC. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.