Accéder au contenu principal

Diocèse d’Idiofa : Mgr Moko célèbre l’Assomption dans une église offerte par un laïc


L’évêque d’Idiofa, dans la province du Bandundu, Mgr Joseph Moko, a célébré l’Assomption de la Vierge Marie, le dimanche 11 août, dans une nouvelle église, dans le village Kangumba de la paroisse de Ngashi, dans le territoire de Gungu. Mgr Moko a reçu la nouvelle église de 250 places, avec chaises et instruments de sonorisation et de musique, et le presbytère tout meublé et équipé, dons de Destin Pelete, un fidèle laïc qui a fait construire l’église dans son village natal dans l’intention de donner un lieu de prière plus digne que le hangar qu’il avait trouvé lors des funérailles de son père.
En 2009, Mgr Théodore Mudiji, alors vicaire général du diocèse d’Idiofa, avait posé la première pierre. Et le 11 août 2013, Mgr Joseph Moko, évêque d’Idiofa depuis quatre ans, inaugurait la nouvelle église. C’est le signe de la maturité de la foi chrétienne, a dit l’évêque admiratif et reconnaissant pour l’effort de la prise en charge de l’Eglise par ses propres fidèles, selon le vœu maintes fois exprimé de l’épiscopat congolais.
Le cinquième enfant de Destin Pelete prénommé Marianne fêtait ce jour-là ses sept ans d’âge. Mgr Moko a proposé un second prénom à la fille : Assumpta, pour marquer l’empreinte de la Vierge sur l’enfant le jour où le village Kangumba fêtait l’Assomption de la Vierge Marie avec toute l’Eglise de la RDC. Et puisque le village Kangumba n’est pas une paroisse avec un prêtre pour occuper en permanence le nouveau presbytère, Mgr Moko a confié au curé-doyen de Kilembe, monsieur l’abbé Luc Nkwar, la charge pour y assurer une présence sacerdotale régulière. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.