Accéder au contenu principal

Clôture de l’Année de la foi à Mbandaka

Les fidèles des quatorze paroisses de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, ont tous convergé vers le lieu dit « Cercle Bakusu » non loin de l’église paroissiale saint Pierre Claver, le dimanche 24 novembre, pour la messe du Christ-Roi de l’univers et pour la clôture de l’Année de la foi. Avec leurs curés respectifs, les paroissiens ont tous marché, chantant le Christ Roi et récitant le chapelet. L’archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Joseph Kumuondala, les attendait, et il a présidé la messe concélébrée par trente prêtres. Un diacre a servi à l’autel. Dans l’assemblée de quelque 8000 fidèles, il y avait aussi  des religieuses et religieux, et des autorités civiles et militaires.
A l’homélie, l’archevêque a insisté sur l'identité du disciple du Christ. Etre chrétien, a-t-il dit, c'est se savoir appelé à imiter le Christ en pensée, en parole, en acte, en toute chose et en toute circonstance. Mgr Kumuondala a rappelé que l'Année de la Foi a été une grâce spéciale donnée pour permettre d'évaluer sa foi, de se resituer par rapport au Christ. Toute personne ayant traversé la porte de la Foi, c'est-à-dire tout baptisé, doit vivre en communion avec Jésus Christ, a dit l’archevêque de Mbandaka-Bikoro, avant d’insister sur les fruits à porter. La clôture de l'Année de la Foi ne signifie pas que tout s'arrête. Au contraire, les chrétiens doivent  produire des fruits du travail effectué pendant cette année, et des fruits qui demeurent, a conclu Mgr Joseph Kumuondala.
Du début à la fin de la messe, et pendant le repas partagé par paroisses après la messe, la joie d'être chrétien catholique a été à son comble, bien rayonnante. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.