Accéder au contenu principal

Clôture du mois marial à Popokabaka


Le mois d’octobre, mois marial, s’est clôturé, au diocèse de Popokabaka, dans la province du Bandundu, notamment par une messe célébrée le jeudi matin 31 octobre dans la cathédrale sainte Famille . Monsieur l’abbé Zéphyrin Malembe a présidé cette messe à laquelle ont participé les élèves des lycées Tuvuka-Mbundu, Tho-Luzingu et des écoles primaires Temuka et Ngowa Tomisa. Ils se sont préparés ainsi pour le congé de la Toussaint.
Des religieuses de la congrégation des Sœurs de Marie de Popokabaka-Nerderbrakel et les membres du mouvement de la Légion de Marie ont marché et prié avec eux. Tous se sont d’abord regroupés devant l’hôpital général de référence. Puis, récitant la prière du rosaire, ils ont effectué une longue procession jusqu’à la cathédrale.  A la fin de la messe, le curé de la paroisse, monsieur l’abbé Roland  Katandu  a remercié  les chrétiens  d’avoir  donné  à la journée  un caractère  solennel, et il les a exhortés à s’inspirer  toujours  de la vie  de Marie pour être dociles  à l’action de l’Esprit Saint.
Le mois marial ou mois du rosaire avait commencé par  un  pèlerinage  au  mont  Bisadi  à  12 km de Popokabaka. Sur ce mont  a été plantée  la  croix  pour le jubilé de  l’An  2000.  Les membres de la Légion de Marie de la paroisse  saint  Sauveur  de  la  Cité  de Popokabaka  et  ceux  de  la  mission  Sainte  Famille s’étaient rassemblés devant  la  cathédrale  avant la marche priante. Ils récitaient le chapelet centré  sur  la  contemplation   des  mystères  de  la  vie  de  Jésus  et  de  Marie. Et monsieur l’abbé Albert  Bisweko,  directeur  du  centre  pastoral  diocésain,  qui les accompagnait, a écouté la confession des dizaines de personnes sous la croix du jubilé,   en plein  soleil. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.