Accéder au contenu principal

Clôture du mois marial à Popokabaka


Le mois d’octobre, mois marial, s’est clôturé, au diocèse de Popokabaka, dans la province du Bandundu, notamment par une messe célébrée le jeudi matin 31 octobre dans la cathédrale sainte Famille . Monsieur l’abbé Zéphyrin Malembe a présidé cette messe à laquelle ont participé les élèves des lycées Tuvuka-Mbundu, Tho-Luzingu et des écoles primaires Temuka et Ngowa Tomisa. Ils se sont préparés ainsi pour le congé de la Toussaint.
Des religieuses de la congrégation des Sœurs de Marie de Popokabaka-Nerderbrakel et les membres du mouvement de la Légion de Marie ont marché et prié avec eux. Tous se sont d’abord regroupés devant l’hôpital général de référence. Puis, récitant la prière du rosaire, ils ont effectué une longue procession jusqu’à la cathédrale.  A la fin de la messe, le curé de la paroisse, monsieur l’abbé Roland  Katandu  a remercié  les chrétiens  d’avoir  donné  à la journée  un caractère  solennel, et il les a exhortés à s’inspirer  toujours  de la vie  de Marie pour être dociles  à l’action de l’Esprit Saint.
Le mois marial ou mois du rosaire avait commencé par  un  pèlerinage  au  mont  Bisadi  à  12 km de Popokabaka. Sur ce mont  a été plantée  la  croix  pour le jubilé de  l’An  2000.  Les membres de la Légion de Marie de la paroisse  saint  Sauveur  de  la  Cité  de Popokabaka  et  ceux  de  la  mission  Sainte  Famille s’étaient rassemblés devant  la  cathédrale  avant la marche priante. Ils récitaient le chapelet centré  sur  la  contemplation   des  mystères  de  la  vie  de  Jésus  et  de  Marie. Et monsieur l’abbé Albert  Bisweko,  directeur  du  centre  pastoral  diocésain,  qui les accompagnait, a écouté la confession des dizaines de personnes sous la croix du jubilé,   en plein  soleil. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.