Accéder au contenu principal

Chaire cardinal Malula : « Crise, guerre et renaissance » des Grands lacs


La quarante-troisième session de la chaire Cardinal Malula s’est tenue le samedi 7 décembre et le dimanche 8 décembre au scolasticat des missionnaires oblats de Marie-Immaculée à Kinshasa-Kintambo. L’historien Isidore Ndaywel a animé deux conférences-débat sur le thème : « Région des grands lacs : crise, guerres et géopolitique de la renaissance. » Il a stigmatisé la mémoire de la violence et de la vengeance entretenue dans la région du Rwanda, du Burundi et de la RDC. Pour l’avenir, le professeur Ndaywel invite la RDC à se retrouver dans son identité et dans sa puissance. Il a recommandé notamment une meilleure organisation de l’intelligence.

L’auditoire comprenait surtout des étudiants de l’Institut saint Eugène de Mazenod et des religieuses et religieux venus de toute la ville. Isidore Ndaywel a souligné leur responsabilité vu la place de premier plan qu’occupe l’Eglise dans l’éducation de la jeunesse.

A l’ouverture et à la clôture des conférences, le supérieur provincial des missionnaires oblats de Marie Immaculée, le père Abel Nsolo, a rappelé que la chaire Cardinal Malula, créée en 1994 par l’Institut Africain des Sciences de la Mission, offre une tribune pour réfléchir à chaque fois sur les nouveaux appels de la mission dans le contexte et l’actualité du monde et de l’Eglise.

Le secrétaire académique de l’Institut Saint Eugène de Mazenod, le père Didier Mupaya, a, par ailleurs, annoncé l’organisation, le mercredi 11 décembre, de 8H30 à 12H00, d’une journée scientifique consacrée à la présentation, par cinq professeurs de l’Institut, de l’exhortation du pape François « Evangelii gaudium ».


Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.