Accéder au contenu principal

Cinquante ans de sacerdoce du cardinal Laurent Monsengwo


Le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinsahsa, a remercié le Seigneur de lui avoir donné la grâce d’être fidèle à sa fidélité à lui. Le Seigneur lui-même et la Vierge Marie ont toujours veillé sur lui. Depuis que, le 21 décembre 1963, à Rome, Laurent Monsengwo, du diocèse d’Inongo, avait été ordonné prêtre.
Le dimanche 22 décembre 2013, à Kinshasa, le Stade des Martyrs de la Pentecôte a rassemblé l’Eglise de Kinshasa et bien des officiels pour la célébration des cinquante ans de l’ordination sacerdotale.
Des dizaines de prêtres, dont seize ordonnés la veille, ont concélébré. Ainsi qu’une douzaine d’évêques, dont notamment le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana et Mgr Louis-Portella Mbuyu, évêque de Kinkala en République du Congo-Brazzaville et vice-président du Symposium des Conférence épiscopales d’Afrique et Madagascar.





En début de la messe, un prêtre a lu le message de félicitation du Saint-Père François pour celui qu’il a choisi parmi les huit cardinaux chargés particulièrement de le conseiller ces jours-ci. Puis, Mgr Edouard Kisonga, l’un des deux évêques auxiliaires de Kinshasa, a remercié l’archevêque qui a consacré toute l’année du jubilé à une catéchèse de ressourcement à travers les doyennés du diocèse.
Dans l’homélie, le cardinal Laurent Monsengwo a souligné la confiance dont il a été l’objet depuis cinquante ans. Confiance de la part de Dieu, de l’Eglise, de l’Afrique, de la nation congolaise et du monde.


A la fin de la messe, en français puis en langue lingala, le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana, a félicité le zèle et le dévouement de Laurent Monsengwo, pasteur infatigable et homme de l’Eglise. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.