Accéder au contenu principal

Trois sœurs carmélites missionnaires thérésiennes ont prononcé leurs vœux perpétuels


Trois sœurs Carmélites missionnaires thérésiennes ont prononcé leurs vœux perpétuels de religion le dimanche 8 décembre dans l’église paroissiale Notre-Dame du Mont Carmel à Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les sœurs Claudine Bwema, Tahina Marie Razifindravita et Cécile Faida Kambale  ont d’abord passé six mois de réclusion et d’approfondissement « charismatique » dans une communauté à Butare au Rwanda, puis dix jours de retraite à Goma. Le dimanche, elles ont prononcé leur oui définitif, entre les mains de sœur José Gay Miguel, vicaire générale de leur congrégation.

C’était au cours de l’eucharistie présidée par monsieur l’abbé Benjamin Barumi, mandaté par l’évêque de Goma, Mgr Théophile Kaboy. Les nouvelles professes ont reçu de la vicaire générale les trois insignes de la profession perpétuelle : le livre des constitutions contenant toutes les normes de la congrégation ; puis la croix, signe d’attachement au Christ mort et ressuscité pour le salut du monde et, enfin, la sainte Bible, source intarissable à laquelle les religieuses puiseront la Parole de vie.
Et pour rendre concret leur engagement, les trois professes ont choisi comme devise une parole de leur fondateur, le Bienheureux Francisco Palau, à savoir : « Je n’attends rien de moi-même, j’espère tout de sa grâce ». Voilà tout un programme de vie. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.