Accéder au contenu principal

Vivre la joie de l’évangile avec "Evangelii gaudium"


Vivre la joie de l’évangile, c’est le thème général de la journée scientifique organisée le mercredi 11 décembre à l’Institut saint Eugène de Mazenod des Missionnaires oblats de Marie Immaculée à Kinshasa-Kintambo. Cinq professeurs ont présenté l’exhortation apostolique du Saint-Père François « Evangelii gaudium ».
Comment l’exhortation a-t-elle été reçue par les médias dans le monde ?






Un professeur philosophe et journaliste, le père Jean-Baptiste Malenge, a exposé une revue de la presse montrant combien l’accueil a été favorable et enthousiaste. L’abbé Félicien Ilunga, professeur de missiologie, a alors examiné la question de savoir dans quelle mesure l’actuelle exhortation s’inscrit parmi les documents majeurs de missiologie. Et l’abbé Félicien Mwanana, missiologue lui aussi et professeur de droit canonique, a dévoilé les lignes de l’exhortation qui dessinent un renouveau dans l’Eglise. La théologienne Josée Ngalula a recueilli toutes les indications de l’exhortation qui réhabilitent les minorités. Enfin, le père Jean-Bwalwel, directeur de l’Institut Africain des sciences de la mission, a donné lecture d’un extrait de l’exhortation portant sur la préparation de l’homélie.



A l’issue du débat avec l’auditoire, le modérateur de la journée, le père Didier Mupaya, secrétaire académique du Complexe Saint Eugène de Mazenod, a rappelé que la joie à laquelle invite l’exhortation « Evangelii gaudium » est le cœur de la foi chrétienne dans le Christ ressuscité et qui est célébré dans la liturgie.



Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.