Accéder au contenu principal

Vœux perpétuels de Soeur Nelly Martine Kinitu, Sœur Adoratrice du Très Saint Sacrement

La supérieure générale des Sœurs adoratrices du très saint sacrement, madre Isabella Vecchio, en visite canonique en RDC, a reçu la profession des vœux perpétuels de Sœur Nelly Martine Kinitu, le dimanche 12 janvier, dans l’église paroissiale du Saint-Sacrement de Kinshasa-Ngaliema.
Mgr Edouard Kisonga, l’un des deux évêques auxiliaires de Kinshasa, a présidé la messe.
Il a parlé des conseils évangéliques comme des dons de Dieu pour l’Eglise. Par le vœu de chasteté, a-t-il dit, Nelly Kinitu s’engage à tout perdre pour tout gagner en Jésus. Par le vœu de pauvreté, elle renonce à posséder les biens périssables de ce monde en privilégiant la mise en commun. Et par l’obéissance, elle renonce à faire sa volonté, pour réaliser celle de Dieu à travers la personne des supérieures. Mgr Kisonga a invité Soeur Kinitu à se laisser inonder par le Seigneur qui restera toujours avec elle.
Mgr Kisonga a exhorté les parents de la religieuse à ne pas regretter d’avoir consenti le sacrifice de donner leur fille à l’Eglise. Il a aussi exhorté les fidèles participant à la messe à s’inspirer de la profession religieuse pour avoir l’audace de vivre dans leur vie, à leur manière, la chasteté, la pauvreté et l’obéissance.
A noter que la congrégation des Sœurs adoratrices du très saint sacrement, fondée en 1885 à Bergame en Italie par le bienheureux François Spinelli, est arrivée en RDC en 1958. A Kinshasa et à Lonzo, au diocèse de Kenge, dans la province du Bandundu, les sœurs adorent en servant et servent en adorant. Elles gèrent ainsi la maternité bien connue de Kinshasa-Ngaliema et le lycée Wivine Sebyera de Lonzo, dirigée aujourd’hui par sœur Nelly Kinitu. 


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.