Accéder au contenu principal

Hommage à Mgr Louis Nganga, évêque émérite de Lisala


Le tout premier prêtre congolais devenu dès 1953 curé de la cathédrale saint Hermès de Lisala, dans la province de l’Equateur, a été enterré dans cette cathédrale le samedi 15 février à 91 ans. Mgr Louis Nganga est décédé à Lisala le 13 février. Il a été ordonné prêtre en 1953 et évêque en 1961. Il a pris sa retraite, devenant évêque émérite en 1997.
Son successeur à Lisala, Mgr Louis Nkinga, a présidé la messe des funérailles. 74 prêtres concélébraient et trois évêques : Mgr Philibert Tembo de Budjala, Mgr Dominique Bulamatari de Molegbe et Mgr Joseph Kesenge, évêque émérite de Molegbe. De nombreux fidèles ont rempli la cathédrale. Et, en bonne place, toutes éplorées, étaient les sœurs de l’institut des Sœurs de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Lisala fondé par Mgr Louis Nganga en 1964.

Mgr Louis Nganga avait pris pour devise épiscopale « Pax in caritate », la paix dans la charité. Lors de son ordination épiscopale, le 9 juillet 1961, un an après l’indépendance du pays, il avait tenu des propos à rappeler encore aujourd’hui : « Devant tant de forces subversives, des propagandes haineuses, ambitions égoïstes, de séductions fallacieuses, qui déferlent sur notre pays, tous, nous avons à mettre en pleine lumière et en pleine activité la loi de la charité », avait-il dit.
A la messe des funérailles, Mgr Louis Nkinga a rappelé aussi que son prédécesseur Louis Nganga était le sixième congolais devenu évêque après Pierre Kimbondo de Kisantu  en 1956, puis Joseph Kongolo de Mbuji-Mayi, Joseph Malula de Léopoldville (actuel Kinshasa), Joseph Busimba de Goma et Simon N’zita de Matadi.
Mgr Louis Nganga était le seul évêque congolais qui ait célébré de son vivant son jubilé d’or épiscopal Avec sa mort disparaît le dernier survivant des premiers évêques autochtones congolais témoins du Concile Vatican II. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.