Accéder au contenu principal

Journées communautaires chez les Lazaristes

Dans l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro, dans la province de l’Equateur, quinze lazaristes, autrement dit des religieux membres de la congrégation de la mission, ont clôturé, à Itipo, le 22 février, une semaine de retraite et de journées communautaires. Comment mieux suivre le Christ évangélisateur des pauvres ? La question a été formulée comme défi à relever pour les fils de saint Vincent de Paul engagés dans trois régions pastorales en RDC. Les lazaristes sont à Mbandaka, à Bikoro et à Kinshasa. Ils sont de trois nationalités : des Polonais et des Congolais de la RDC et du Congo-Brazzaville.
Autour du père Félicien Tundu, supérieur provincial, appelé visiteur et des cinq confrères consulteurs et assistants, les lazaristes ont suivi la retraite prêchée par l’un d’eux, le père Désiré Mokolo sur le thème de l’identité.
Pour répondre au défi de l’évangélisation des pauvres, les lazaristes doivent assumer leur identité et renforcer  aujourd’hui le sens de l’appartenance à la congrégation et au projet missionnaire de saint Vincent de Paul.
Le père Désiré Mokolo est par ailleurs directeur spirituel des Filles de la charité, société féminine fondée par le même saint Vincent de Paul. Les lazaristes et les filles de la charité forment, avec d’autres groupes de consacrés et de laïcs, la famille vincentienne. Du 30 juin au 16 juillet, une rencontre internationale de cette Famille se tiendra à Kinshasa. Les participants évalueront notamment la qualité de la collaboration entre les différentes branches de la famille vincentienne. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.