Accéder au contenu principal

Nouveau livre : Les Laïcs dans l'Eglise Catholique de la R.D. Congo

Réflexion autour du statut juridique du Conseil de l'apostolat des Laïcs



Depuis la clôture du Concile Vatican II, l'importance des laïcs n'a cessé d'augmenter en RD Congo. Les laïcs congolais ne sont plus des spectateurs passifs mais des acteurs dynamiques au service de la mission évangélisatrice de l'Eglise. Conformément aux dispositions du Livre II du Code de Droit Canonique de 1983, ils ont fondé, et fondent encore, des associations et mouvements ecclésiaux pour répondre à leur vocation baptismale dans le monde de ce temps. 

Une association de fidèles est un instrument pour la mission de l'Eglise ad intra et ad extra. Chaque association renferme deux aspects interdépendants : le juridique et le pastoral. Le livre du Frère Masumbuko traite de l'aspect juridique du Conseil de l'Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC). Toutefois, il n'ignore pas ses implications pastorales. 


Le CALCC a été créé, par la Conférence Episcopale Nationale du Congo, à la fois comme une association publique des fidèles et une plate-forme autonome des associations et des mouvements des laïcs. Le constat fait est qu'il survit dans une sorte d'hybridisme juridique qui le rend inopérant. Une révision de ses Statuts s'impose donc pour lui permettre de répondre aux objectifs que l'autorité ecclésiastique compétente lui a assignés. Cette démarche devrait être menée par les laïcs eux-mêmes, sous la haute direction de la hiérarchie.

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.