Accéder au contenu principal

Lubumbashi : Inauguration du Centre Arrupe de Recherche et de Formation


Le Centre Arrupe de Recherche et de Formation, appartenant aux jésuites d’Afrique Centrale, c’est-à-dire de la RDC et de l’Angola, a été inauguré le mercredi dernier, 2 avril, à Lubumbashi, dans la province du Katanga. En l’année du bicentenaire de la restauration de la Compagnie de Jésus, le nouveau Centre jésuite se veut au service de l’Eglise des pauvres pour les pauvres, dans un esprit de renouveau apostolique et spirituel.
L’archevêque de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre Tafunga, a béni les locaux et coupé le ruban symbolique. Le provincial jésuite, le père José Minaku, a remercié l’archevêque et toute l’Eglise de Lubumbashi ainsi que le gouverneur de la Province du Katanga, Moïse Katumbi. L’inauguration du nouveau Centre est l’aboutissement d’un long processus de dialogue entre les jésuites, l’Eglise locale et les autorités civiles.

Le père José Minaku a expliqué pourquoi le nom Arrupe donné au nouveau Centre. Le Père espagnol Pedro Arrupe, supérieur général des jésuites entre 1965 et 1981, a prêté son nom comme symbole de la lutte pour la foi et la justice dans le monde. Il est question de s’occuper des marginalisés, de ceux que la société a écartés pour toutes sortes de handicaps.
A noter que le Centre Arrupe de Recherche et de Formation de Lubumbashi est dirigé par le père Ferdinand Muhigirwa, un ancien directeur du Centre d’Etude pour l’Action Sociale (CEPAS) de Kinshasa. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.