Accéder au contenu principal

Lubumbashi : Inauguration du Centre Arrupe de Recherche et de Formation


Le Centre Arrupe de Recherche et de Formation, appartenant aux jésuites d’Afrique Centrale, c’est-à-dire de la RDC et de l’Angola, a été inauguré le mercredi dernier, 2 avril, à Lubumbashi, dans la province du Katanga. En l’année du bicentenaire de la restauration de la Compagnie de Jésus, le nouveau Centre jésuite se veut au service de l’Eglise des pauvres pour les pauvres, dans un esprit de renouveau apostolique et spirituel.
L’archevêque de Lubumbashi, Mgr Jean-Pierre Tafunga, a béni les locaux et coupé le ruban symbolique. Le provincial jésuite, le père José Minaku, a remercié l’archevêque et toute l’Eglise de Lubumbashi ainsi que le gouverneur de la Province du Katanga, Moïse Katumbi. L’inauguration du nouveau Centre est l’aboutissement d’un long processus de dialogue entre les jésuites, l’Eglise locale et les autorités civiles.

Le père José Minaku a expliqué pourquoi le nom Arrupe donné au nouveau Centre. Le Père espagnol Pedro Arrupe, supérieur général des jésuites entre 1965 et 1981, a prêté son nom comme symbole de la lutte pour la foi et la justice dans le monde. Il est question de s’occuper des marginalisés, de ceux que la société a écartés pour toutes sortes de handicaps.
A noter que le Centre Arrupe de Recherche et de Formation de Lubumbashi est dirigé par le père Ferdinand Muhigirwa, un ancien directeur du Centre d’Etude pour l’Action Sociale (CEPAS) de Kinshasa. 

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.