Accéder au contenu principal

Ordination épiscopale du nouvel évêque de Kasongo


Mgr Placide Lubamba, le nouvel évêque de Kasongo, dans la province du Maniema, a été ordonné évêque le samedi 31 mai. La messe d’ordination épiscopale s’est déroulée sur le stade de football tout à côté de la cathédrale saint Charles Boromée de Kasongo.
L’archevêque de Bukavu, Mgr François-Xavier Maroy, a ainsi imposé les mains pour ordonner évêque l’ancien supérieur provincial des Missionnaires d’Afrique. Un co-consécrateur a été Mgr Melchisédech Sikuli, évêque de Butembo-Beni. Il a été administrateur apostolique de Kasongo depuis 2009 lorsque le Saint-Père Benoît XVI avait transféré Mgr Théophile Kaboy de Kasongo à Goma dans la province du Nord-Kivu. Mgr Kaboy a été le deuxième co-consécrateur.

Les deux autres évêques de la province ecclésiastique de Bukavu ont aussi imposé les mains à leur nouveau frère. Mgr Willy Ngumbi de Kindu et Mgr Sébastien Muyengo d’Uvira. Les six évêques des trois provinces administratives du Maniema, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu ont tenu auparavant à Kasongo une assemblée ordinaire d’une semaine. Le 31 mai, ils ont rendu public un message adressé au peuple de Dieu sous le titre : « Ressuscités avec le Christ, recherchons les choses d’en haut ». Le message porte sur la communion ecclésiale et la consolidation de la paix.


Puisque le 31 mai est la fête de la Visitation de la Vierge Marie, dans l’homélie, l’archevêque de Bukavu a comparé la joie du peuple de Kasongo à celle de Marie et sa cousine Elisabeth. La devise épiscopale du nouvel évêque de Kasongo porte aussi sur la joie en disant : « Disciple du Christ, messager de paix et de joie. » Mgr Maroy a invité Mgr Placide Lubamba à mener le peuple de Dieu comme un pasteur et non comme un dominateur. Mgr Maroy a aussi invité le peuple de Dieu et notamment les prêtres et les religieuses et religieux à accueillir le nouvel évêque, à lui obéir au nom du Christ.
Toutes les paroisses de Kasongo ont délégué des représentants à la messe d’ordination. A son arrivée à Kasongo le mardi 20 mai, le nouvel évêque avait été accueilli aussi par de nombreux imams. La population de Kasongo est à 75¨% musulmane, mais vivant dans une parfaite cohabitation avec les chrétiens. Des musulmans, des protestants et des membres d’autres Eglises étaient  aussi présents à la messe d’ordination avec les délégués de toutes les paroisses du diocèse.
Le premier Ministre Augustin Matata et les deux gouverneurs des provinces du Maniema et du Sud-Kivu, Tutu Salumu et Marcellin Chishambo étaient aussi présents.



Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.