Accéder au contenu principal

Archidiocèse de Kinshasa : année pastorale sur la famille et la vie consacrée


Jusqu’en 2017, les trois prochaines années seront consacrées au mariage et à la famille dans la pastorale de l’archidiocèse de Kinshasa, suivant en cela une recommandation de la Conférence épiscopale nationale du Congo. Le cardinal Laurent Monsengwo l’a annoncé le mercredi 24 septembre dans la cathédrale Notre-Dame du Congo au cours de la messe d’ouverture de l’année pastorale 2014-2015.
Il sera ainsi question, notamment, de la préparation et du sacrement du mariage et de la famille restreinte comme base de la grande famille de Dieu, l’Eglise. Le mariage comme union indissoluble entre un homme et une femme est aussi le lieu naturel de l’éducation des enfants.

L’archevêque de Kinshasa a placé ce thème dans la suite du Synode des évêques qui s’ouvre tout bientôt autour du Saint-Père François.
C’est aussi en communion avec le pape que l’archevêque de Kinshasa a décidé de dédier l’année prochaine à la vie consacrée. Le cardinal Laurent Monsengwo demande de réfléchir et de prier pour les personnes consacrées, pour leur témoignage prophétique grâce au charisme de leurs fondateurs et fondatrices. Nous voulons honorer des hommes et des femmes d’espérance qui sont des icônes, des images de Celui en qui nous avons tous mis notre espérance, le Christ, a expliqué l’archevêque de Kinshasa, souhaitant que par les personnes consacrées, chacun redécouvre sa vocation chrétienne.
A noter que l’Eglise de Kinshasa accueillera en janvier 2015 une centaine de supérieurs majeurs de religieuses et religieux d’Afrique et Madagascar. Ils tiendront à Kinshasa une Assemblée plénière de la confédération des Supérieurs Majeurs d’Afrique et Madagascar (COSMAM).

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.