Accéder au contenu principal

Mbuji-Mayi : Ordination de nouveaux prêtres et jubilés



158 prêtres venus des quatre coins du diocèse de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasai-oriental, ont entouré leur évêque pour une concélébration eucharistique, le lundi 8 septembre, dans la cathédrale saint Jean-Baptiste du quartier Bonzola à Mbuji-Mayi. Mgr Emmanuel-Bernard Kasanda célébrait ses cinq ans sur le siège épiscopal de Mbuji-Mayi. En 2009, il avait succédé à Mgr Tharcisse Tshibangu dont il avait été auxiliaire depuis 1998.
Le 8 mars, le clergé de Mbuji-Mayi fêtait aussi les 50 ans de sacerdoce de monsieur l’abbé Jean Nkongolo. C’était aussi le quarantième anniversaire de l’ordination sacerdotale du vicaire général, Mgr Albert Mbombo et le jubilé d’argent pour neuf autres prêtres.
Et le 8 mars, le clergé de Mbuji-Mayi a imposé les mains à trois nouveaux prêtres qu’ordonnait Mgr Kasanda : messieurs les abbés Polycarpe Ntumba et Michel Mukendi et monsieur l’abbé Joseph Mwilambwe de l'Institut séculier Saint Jean Baptiste.


L’Eglise de Mbuji-Mayi a chanté le magnificat pour tant de bienfaits du Seigneur. Mgr Kasanda a renouvelé auprès de tous sa demande exprimée à son ordination épiscopale de prier pour lui afin d’obtenir la sagesse, le discernement, la patience et la conversion permanente à Jésus et à son Evangile. Au nom de tous, le vicaire épiscopal chargé du clergé, monsieur l’abbé Théodore Kalenda, a félicité l’évêque. Mgr Kasanda a invité le clergé à l’unité et à la solidarité. Tous les prêtres de Mbuji-Mayi participeront, en décembre prochain, à une session sur la gestion des conflits et la réconciliation.

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.