Accéder au contenu principal

Deux nouveaux diacres ordonnés à Isiro


Le dimanche 14 décembre, l’évêque d’Isiro-Niangara, dans la Province Orientale, a ordonné diacres les frères dominicains Jean de Dieu Gumete et Gérard Tenga-Tenga. C’était dans l’église de la sous-paroisse saint Kizito d’Isiro. Le recteur de la sous-paroisse, le père André Adoba et le supérieur provincial des dominicains en RDC, le père Justin Adriko, ont concélébré à la messe.

A l’homélie, Mgr Julien Andavo a exhorté ceux qu’il allait ordonner diacres à s’établir fermement dans l’amour du Seigneur et, dans l’humilité, à être responsables comme de vrais bergers consolateurs du peuple de Dieu. Mgr Andavo souhaite aussi que l’augmentation du nombre de ministres ordonnés au sein de l’Ordre des Frères Prêcheurs en RDC soit en même temps un renforcement du ministère de prédication de la vérité que chérissait saint Dominique, le fondateur.


L’évêque d’Isiro-Niangara a exhorté les fidèles de saint Kizito à prendre en charge matériellement leur sous-paroisse qui devra devenir une paroisse suivant le vœu exprimé lors de la réunion du conseil presbytéral tenue du 8 au 11 décembre dans la salle paroissiale de Notre Dame de l'Assomption de Tely à Isiro. A l’évêque, quarante-six prêtres d’Isiro-Niangara avaient suggéré notamment l’élaboration d’un plan pastoral et une programmation thématique trimestrielle pour la mise en œuvre des Actes du Synode diocésain de 2010-2013. Il s’agit, par exemple, de l’érection de nouvelles paroisses ou de la transformation en paroisses des sous-paroisses saint Kizito et saint André Kaggwa dans la ville d’Isiro. 


Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.