Accéder au contenu principal

Sainte Famille et vie consacrée

Une trentaine de religieuses membres de trois congrégations placées sous l’exemple et la protection de la Sainte Famille de Nazareth se sont réunies le dimanche 28 décembre dans le complexe scolaire Sainte Famille de Kinshasa-Righini pour une journée de prière, de partage et de divertissement.
Les sœurs de la Sainte Famille d’Helmet, de la Sainte Famille de Bergame et de la Sainte Famille de Bordeaux, congrégations fondées respectivement en Belgique, en Italie et en France, se réunissent chaque année pour fêter ensemble la Sainte Famille. Le tour pour l’organisation est revenu cette année aux Sœurs de la Sainte Famille de Bergame, qui tiennent  le complexe scolaire Sainte Famille.


Après la prière de l’Office du milieu du jour, conclue par la bénédiction d’un prêtre, les religieuses et des aspirantes, des postulantes et des novices des Sœurs de la Sainte Famille de Bergame ont exécuté des danses et des saynètes pour représenter les vertus de la Sainte Famille de Nazareth. Ce sont, par exemple, la vérité, le pardon, la confiance. Ces vertus valent pour les couples et les familles mais aussi pour les communautés de vie consacrée. Les religieuses ont ainsi demandé à Jésus, Marie et Joseph de rester au milieu d’elles pour que leur maison devienne aussi une maison de paix, de prière continuelle, d’obéissance et de charité.

Pendant cette fête organisée à Kinshasa, les Sœurs de la Sainte Famille de Bordeaux communiaient de coeur avec leurs consoeurs réunies à Idiofa, dans la province du Bandundu. Dans la cathédrale saint Kizito, l’évêque d’Idiofa, Mgr Joseph Moko, a célébré l’eucharistie au cours de laquelle la sœur Georgine Mufogoto, supérieure déléguée en RDC, a reçu les vœux perpétuels des sœurs Gisèle Katembe, Sylvie Kazoa, Norbertine Muzozi et Mireille Tshitshi. 

















Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.