Accéder au contenu principal

Le travail ou la prière

Au cœur des jours et des nuits

Le travail ou la prière ?

C’est un chrétien qui regrette d’avoir trouvé du travail. Il n’a plus le temps de rester longtemps dans l’église comme il le faisait voilà quelques mois encore. Il regrette même d’être tellement fatigué le dimanche qu’il ne peut plus aller à la prière que difficilement. Et il commence même à trouver long, très long le temps consacré à la prédication par le pasteur. Ce n’était pas le cas autrefois.

C’est un démon qui le hante, lui révèle son voisin dans le bus. Et le voisin prétend, lui, échapper totalement au diable parce qu’il est devenu lui-même un serviteur de Dieu, un pasteur. Il passe tout son temps dans l’église. C’est le travail qu’il a trouvé depuis peu.


Personne, dans le bus, ne se mêle à la conversation. Il y en a sans doute beaucoup qui sont, comme moi, obligés de suivre malgré eux l’échange entre le nouveau pasteur et son ami. Son ami qui doit avoir été lui-même pasteur jusqu’au jour où il a trouvé un travail qui l’occupe du matin au soir et du lundi au samedi.
La prière qui détourne et éloigne du travail. Et la prière qui est un travail. Comment trancher ? Dans les églises, beaucoup implorent Dieu pour qu’il leur donne du travail. Et lorsque Dieu a exaucé leur prière, comment peuvent-ils prétendre que le travail est une occasion pour le diable de les éloigner de Dieu ?
Tout ce que vous faites, faites-le au nom du Seigneur. Saint Paul l’enseigne ainsi, dans la Bible. Lui, serviteur de Dieu, il a travaillé de ses mains, il a travaillé pour gagner son pain.

Des chrétiens n’ont sans doute pas compris ce qu’est le travail et ce qu’est la prière. Pourquoi demander à Dieu une chose et son contraire, si le travail qu’on lui demande est l’ennemi de Dieu ? Comment prier Dieu sans mépriser le travail et ses horaires ? L’Eglise catholique enseigne le sens du travail humain comme obligation de foi et comme participation à l’œuvre de Dieu dans le monde.

Le travail n’est pas un péché. Il n’éloigne pas de Dieu. Le travail n’est pas non plus une punition. Au contraire. Dieu a béni le travail. C’est pourquoi nous prions pour le travail.



Jean-Baptiste Malenge Kalunzu

Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Des églises en construction dans les diocèses de Tshumbe et de Mahagi-Nioka

Sept nouvelles églises paroissiales sont en construction dans le diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. L’évêque de Tshumbe, Mgr Nicolas Djomo, annonce la nouvelle en saluant l’effort fourni par le peuple de Dieu et particulièrement par des prêtres qui mettent à contribution des amis et bienfaiteurs. L’église saint Louis de Wembonyama est en phase de finition. Le presbytère suivra bientôt. Suivront aussi les églises paroissiales de Wembe St Pierre et Songo St Jean à Tshumbe, puis St Mathieu à Lodja Cité et la dernière à l’Université Notre-Dame de Tshumbe.