Accéder au contenu principal

Le carême, chemin pour ressusciter l’école catholique


Comment faire pour ressusciter l’enseignement dans les écoles catholiques du diocèse de Kikwit, dans la province du Bandundu ? Un coordinateur diocésain de l’enseignement catholique, le frère Jules Biepele, a organisé sur le sujet un temps de prière et de réflexion. Les chefs des établissements scolaires catholiques ont participé ainsi à la retraite animée du 5 au 8 mars au centre spirituel Kipalu par le père jésuite Pierre Claude Santime Matungulu, directeur des études au collège Sadisana.
Le chemin de Pâques auquel sont conviés tous les chrétiens a été présenté comme le chemin à prendre aussi par les enseignants catholiques, l’événement pascal étant entendu comme un événement qui recrée et donne une nouvelle manière de vivre la vocation d’enseignant.

Le père Santime a expliqué que si le carême est un chemin de conversion, le carême devrait apporter des réponses aux questions que l’histoire pose continuellement. D’abord, la question de la propre vocation humaine sur ce que Dieu attend de chacun. Ensuite, les interpellations de l’histoire, notamment en matière d’éducation. Le père Santime a invité les participants à apprendre à apprendre, apprendre à faire, apprendre à vivre ensemble et apprendre à être. Au cours de la messe de clôture, le prêtre jésuite a dit qu’aujourd’hui l’école est, pour les enseignants, le temple où ils devraient  rencontrer Dieu, le lieu où Dieu se révèle et se donne. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.