Accéder au contenu principal

Réception pour le pape et au revoir pour le nonce



Le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa ainsi que ses deux auxiliaires, messeigneurs Edouard Kisonga et Timothée Bodika, et l’évêque de Kisantu, dans la province du Bas-Congo, Mgr Fidèle Nsielele, étaient parmi les nombreux hôtes de la nonciature apostolique de Kinshasa, dans la soirée du mardi 17 mars, lors de la réception offerte à l’honneur du pape François pour ses deux ans de pontificat. Des ecclésiastiques mais aussi des laïcs dont des hommes politiques comme le président du Sénat, Léon Kengo et des ministres, étaient là, invités par le nonce apostolique, Mgr Adolfo Tito Yllana.



« Nous sommes tous touchés par le témoignage de simplicité, d’humilité et d’attention aux autres que donne le pape François. Il nous rappelle constamment notre vocation de chrétiens, et en particulier, il nous stimule à avoir un regard qui sache reconnaître dans les autres non seulement des amis et des voisins mais aussi la présence vivante du Christ Jésus.



L’occasion de la réception pour le pape François était aussi une occasion pour le nonce apostolique lui-même pour dire au revoir après quatre ans de mission en RDC, maintenant que le pape l’envoie en Australie. « J’ai vécu dans ce pays, au milieu de ce peuple si attachant. Je continue mon pèlerinage de service et de mission en portant dans mon cœur ce que vous avez été pour moi : des frères, des sœurs et des amis. Je voudrais vous dire seulement grand merci ». 





Posts les plus consultés de ce blog

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Tshumbe

Ils étaient 56 prêtres du diocèse de Tshumbe, dans la province du Sankuru. Ils ont fini leur retraite annuelle, le dimanche 17 décembre, par la prière sur la tombe de leurs confrères défunts enterrés non loin de la cathédrale sainte Marie de Tshumbe. Ils ont concélébré dans la cathédrale à la clôture de la retraite annuelle prêchée pendant toute une semaine au Centre de formation Emmaüs par monsieur l’abbé abbé Roger Dikebelayi, prêtre de l’archidiocèse de Kananga et formateur au Grand Séminaire Saint-Jean Paul II de Lodja, dans le diocèse de Tshumbe.

Meilleurs voeux

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.