Accéder au contenu principal

Visite de l’évêque de Kilwa-Kasenga après une tempête qui a emporté le toit d’une église



« A l’approche des fêtes pascales, l’incident qui endeuille toute la communauté paroissiale nécessite des mesures urgentes ». Ainsi parlait l’évêque de Kilwa-Kasenga, dans la province du Katanga, Mgr Fulgence Muteba. L’évêque est allé consoler, le 21 mars, la communauté paroissiale du village Lupembe. Le toit de l’église paroissiale saint Charles Lwanga avait été emporté deux jours auparavant par une forte tempête survenue au moment où l’Eglise commémorait saint Joseph. Plusieurs autres toits de maisons avaient été emportés aussi. Et les travaux de reconstruction de l’église sont effectivement programmés avant Pâques.
A noter, par ailleurs, qu’avant de se rendre à Lupembe, l’évêque de Kilwa-Kasenga avait reçu, dans la grande salle de l’évêché, les agents pastoraux du doyenné de l’extrême sud. Il leur a présenté le Plan stratégique triennal de la pastorale d’ensemble au diocèse. Cet outil pastoral renferme des actions à mener dans chaque secteur de la pastorale. Un échange fructueux a suivi la présentation générale. Un travail d’appropriation de ce Plan est déjà en cours dans certaines paroisses. Des sessions d’approfondissement et d’évaluation seront organisées tous les six mois jusqu’en septembre 2017.







En juillet 2015 sera inaugurée officiellement à Kasenga l’université technique Katumba Mwanke. Mgr Fulgence Muteba a reçu récemment le prieur du monastère bénédictin de Kiswihi. Le diocèse a adressé à la congrégation religieuse une demande pour avoir un aumônier universitaire en vue de garantir l’identité catholique et la formation aux valeurs chrétiennes dans cette  nouvelle université dont le recteur est un prêtre, monsieur l’abbé Mwape Kateta. 








Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.