Accéder au contenu principal

Funérailles de Mgr Eugène MOKE, évêque auxiliaire émérite de Kinshasa

Il est mort à 99 ans le lundi 6 avril. Il sera enterré demain vendredi 10 avril après une messe dans le Stade Père Raphaël de la Kethule à 11H. 
Ce jeudi soir, l'évêque émérite de Mbuji-Mayi, Mgr Tharcisse Tshibangu a présidé la messe dans la cathédrale Notre-Dame du Congo où le cors est exposé. Le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, a concélébré. Mgr Tshibangu, alors recteur de l'Université, était l'un des deux évêques auxiliaires de Kinshasa avec Mgr Moke. Dans son homélie, il a rendu un témoignage au défunt.
Ci-dessous un extrait de l'homélie de Mgr Tshibangu.



S. E. Mgr MOKE, évêque émérite de Kinshasa est décédé ce 06 avril 2015 à 5h du matin à l'âge de 99 ans. Des précisions sur l'organisation du deuil seront données ultérieurement.
Né le 25 mars 1916 à Mongobele dans le lac Mai-Ndombe dans la province de Bandundu. Il a ses études primaires au collège Sainte Anne avec son collègue Joseph Albert Malula. A l’âge de 15 ans, ils partent aux petits séminaires de Mbata-Kiela dans le Diocèse de Boma (1931-1934) puis de Bolongo à Lisala (1935-1936). En 1937, ils sont admis au séminaire de Kabwe. Il a été ordonné prêtre le 09 juin 1946 à Léopoldville. En 1964, il est nommé vicaire général. Il poursuit le projet pour la pastorale des vocations diocésaines. En 1970, il est nommé Evêque auxiliaire de Kinshasa avec Mgr Tshibangu. En 1989, à la mort de celui qu’il prenait pour frère et ami, le cardinal Malula, S.E. Mgr Moke prend la direction de l’archidiocèse en qualité d’administrateur diocésain jusqu’à la nomination de l’archevêque, le Cardinal Frédéric Etsou. En 1991, S.E. Mgr Moke prend sa retraite (il est Evêque Emérite).   Depuis ce temps-là, il s’occupe de l’éducation de la jeunesse à l’école qui porte son nom, mais exerçant aussi une pastorale. Sa devise : « Evangelizare pauperibus »














Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.