Accéder au contenu principal

Plus jamais la mort ?

Au cœur des jours et des nuits

Plus jamais la mort ?

La mort ne passera plus jamais dans sa famille. La dame qui l’annonce ainsi à haute et intelligible voix pour que tout le monde l’entende bien dans le bus en est bien convaincue. C’est le pasteur de son Eglise qui l’a prophétisé, dit-elle. Elle voudrait en convaincre tout le monde. Elle voudrait surtout que tout le monde retienne le nom du dernier pasteur en date qui l’a persuadée. Et elle donne l’adresse du pasteur. Quelqu’un pourrait s’intéresser aussi pour échapper à la mort, sa famille entière et lui-même.

Depuis une trentaine d’années, la dame a couru les premières campagnes d’évangélisation tenue dans la ville de Kinshasa par des pasteurs américains. Des pasteurs congolais leur ont succédé depuis lors, et la dame a appris d’eux mieux encore : les morts survenues dans sa famille élargie étaient la faute de quelques malheureux qui n’avaient pas suffisamment de foi ou qui ont refusé de la suivre chez les pasteurs. C’est leur faute à eux-mêmes, finalement, si certains sont morts.
Le dernier pasteur de la dernière campagne d’évangélisation en date a déclaré que désormais, plus personne ne mourra. Dieu a étendu sa main sur cette famille !


Les autres passagers du bus n’ont pas réagi. Moi non plus. Le silence a laissé à la dame tout le loisir de poursuivre son témoignage. Il y avait, bien sûr, des sceptiques, mais on a bien lu aussi l’avertissement écrit noir sur blanc dans le bus : il est interdit de prêcher ici. Des chauffeurs malins ont parfois contourné l’interdiction en branchant la radio de bord sur une station religieuse. Aujourd’hui, c’est une dame qui cause. Elle ne prêche pas, doit-on dire. Elle cause. On ne dénoncera personne. Elle fait son témoignage sur la vie sans fin sur terre. Elle donne l’adresse du pasteur auprès de qui on peut aller obtenir la vie sans fin sur terre.

Voici la question : Pourquoi ce pasteur qui se dit et se croit chrétien contredit-il Jésus-Christ ? Jésus n’a pas dit que la vie sur terre serait sans fin. Jésus est bien mort lui-même. Il est ressuscité. Il est monté aux cieux. Il est assis à la droite du Père. Il viendra juger les vivants et les morts. Jésus attend d’accueillir ceux qui meurent pour leur offrir là-bas la vie sans fin. Jésus n’a pas promis la vie sans fin sur terre à ses amis ou à ses adeptes.

Si le pasteur de la dame du bus ne croit pas à la vie éternelle après la mort, pourquoi se croit-il et se dit-il chrétien, disciple de Jésus-Christ ?

Jean-Baptiste Malenge Kalunzu
jbmalenge@gmail.com


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.