Accéder au contenu principal

Le diocèse de Manono renouvelle sa consécration à la Vierge Marie






L'évêque de Manono, dans la province du Tanganyka, a renouvelé la consécration de son diocèse à la protection et à l’intercession du cœur immaculé de Marie. Au cours de la messe présidée le samedi 15 août dans la cathédrale sainte Barbe, Mgr Vincent de Paul Kwanga concluait ainsi le pèlerinage organisé pendant la journée de prière et de purification pour le diocèse et toute la contrée.
Sur cinq kilomètres, soit de la paroisse saint Joseph ouvrier à la cathédrale sainte Barbe, Mgr Vincent de Paul Kwanga a marché à la tête d’une procession suivant le saint sacrement et une statue de la Vierge. Des prêtres catholiques mais aussi un orthodoxe, des chefs coutumiers et des milliers de fidèles ont récité ensemble le rosaire, et cinq chorales de Manono-Centre se sont relayées avec des chants.

Depuis les années 1960, bien des guerres et des meurtres ont traumatisé la population de Manono qui ne peut que se tourner vers le ciel pour trouver réconfort. La journée de prière et de purification a ainsi rappelé la mémoire des « balenga », soit des chefs et des intellectuels assassinés, reconnus aujourd’hui comme des innocents.
Avant d'entamer la marche vers 17H, l'assemblée s'est tenue pendant toute la journée dans la cour de l'église saint Joseph-ouvrier. Monsieur l'abbé Ignace Musenge et le père spiritain Kelvin ont commenté deux extraits des prophètes Néhémie et Daniel. Ils ont invité à reconnaître les fautes, à faire pénitence et à se convertir. Après le chemin de la croix, beaucoup se sont confessés, dans le sacrement de la réconciliation. 

 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.