Accéder au contenu principal

Le diocèse de Manono renouvelle sa consécration à la Vierge Marie






L'évêque de Manono, dans la province du Tanganyka, a renouvelé la consécration de son diocèse à la protection et à l’intercession du cœur immaculé de Marie. Au cours de la messe présidée le samedi 15 août dans la cathédrale sainte Barbe, Mgr Vincent de Paul Kwanga concluait ainsi le pèlerinage organisé pendant la journée de prière et de purification pour le diocèse et toute la contrée.
Sur cinq kilomètres, soit de la paroisse saint Joseph ouvrier à la cathédrale sainte Barbe, Mgr Vincent de Paul Kwanga a marché à la tête d’une procession suivant le saint sacrement et une statue de la Vierge. Des prêtres catholiques mais aussi un orthodoxe, des chefs coutumiers et des milliers de fidèles ont récité ensemble le rosaire, et cinq chorales de Manono-Centre se sont relayées avec des chants.

Depuis les années 1960, bien des guerres et des meurtres ont traumatisé la population de Manono qui ne peut que se tourner vers le ciel pour trouver réconfort. La journée de prière et de purification a ainsi rappelé la mémoire des « balenga », soit des chefs et des intellectuels assassinés, reconnus aujourd’hui comme des innocents.
Avant d'entamer la marche vers 17H, l'assemblée s'est tenue pendant toute la journée dans la cour de l'église saint Joseph-ouvrier. Monsieur l'abbé Ignace Musenge et le père spiritain Kelvin ont commenté deux extraits des prophètes Néhémie et Daniel. Ils ont invité à reconnaître les fautes, à faire pénitence et à se convertir. Après le chemin de la croix, beaucoup se sont confessés, dans le sacrement de la réconciliation. 

 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.