Accéder au contenu principal

Ordinations diaconales à Isiro et journées des jeunes à Mbuji-Mayi



Le dimanche 23 août, dans la cathédrale sainte Thérèse de l’Enfant Jésus d’Isiro, dans la province du Haut-Uélé, Mgr Julien Andavo a ordonné quatre nouveaux diacres pour son diocèse, messieurs les abbés Martin Ndani, Emmanuel Masambala, Maximilien-Kolbe Aloane et Alphonse Kulidri. Ils viennent de finir le cycle d’études en théologie au grand séminaire interdiocésain saint Cyprien de Bunia. L’évêque d’Isiro-Niangara a aussi imposé les mains sur le frère dominicain Jean-Fidèle Lekadiano, venu de Kinshasa, de l’Université Catholique du Congo. 

Aux nouveaux diacres et aux fidèles présents dans la cathédrale, Mgr Andavo a demandé d’opérer, dans leur vie, un choix décisif et conséquent : veulent-ils suivre le Christ ou d’autres divinités comme l’idolâtrie de l’argent, du mensonge et de l’abus du pouvoir politique ? 


Le même dimanche 23 août, dans la cathédrale saint Jean-Baptiste de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasai oriental, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda présidait la messe de clôture des deuxièmes journées diocésaines de la jeunesse. 1400 jeunes sont venus des 43 paroisses du diocèse. En dehors des activités culturelles et récréatives, ils ont écouté des conférences autour du thème général : « Jeune diocésain : quel sera ton bilan du cinquantenaire de l’Eglise de Mbujimayi ? Qu’as-tu reçu ? Qu’as-tu donné ? ». Les jeunes ont écouté des conférences intitulées : « Je suis catholique et fier de l’être’ », « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu’ », « Les enjeux politiques de l’heure en République Démocratique du Congo » et « les conséquences de la toxicomanie ». 

Au terme de ces deuxièmes Journées diocésaines des jeunes, la Paroisse Sainte Marie Ville/Miba qui détenait la Croix pèlerine l’a remise à Mgr l’Evêque Bernard-Emmanuel Kasanda qui l’a remise à son tour à la Paroisse Sainte Achille, qui organisera, l’année prochaine, les troisièmes Journées diocésaines de la jeunesse de Mbuji-Mayi. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.