Accéder au contenu principal

50 ans de vie consacrée sous la protection de la Vierge Immaculée



 
La Vierge Marie Immaculée l’a soutenu pendant les cinquante ans de sa vie consacrée. C’est le témoignage du frère Trudon Pebangu, missionnaire oblat de Marie Immaculée. Il a fait ce témoignage en la fête de l’Immaculée conception, le mardi 8 décembre devant ses confrères, des associés laïcs membres de la famille oblate et des fidèles de la paroisse saint Justin de Kinshasa-Ngaliema. Le supérieur provincial des Missionnaires oblats, le père Abel Nsolo, avait présidé l’eucharistie au cours de laquelle d’autres missionnaires oblats ont célébré leurs vingt-cinq ans de sacerdoce ou de vie religieuse.

A 74 ans, le frère Trudon Pebangu rend grâce d’abord pour la santé. « C’est Dieu qui nous fait vivre, mais la Vierge intercède pour nous lorsque nous sommes dans le besoin », estime le religieux qui a déjà subi bien des interventions chirurgicales.

 
Le 8 décembre 1965, le Congolais Trudon Pebangu a prononcé ses premiers vœux à Léré au Tchad. Il n’avait pas pu poursuivre sa formation dans son pays natal. Une rébellion sévissait alors dans la province du Kwilu. Capturés un jour à Banda par des rebelles, le jeune Pebangu et ses condisciples du postulat de Kimwanga et leur maître ont échappé grâce à l’intercession de la Vierge Marie. Le frère Pebangu le croit bien. 

Ce témoignage, il le fait chaque jour au scolasticat saint Eugène de Mazenod de Kinshasa-Kintambo. Le frère est membre de l’équipe des formateurs.  


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.