Accéder au contenu principal

Wamba : clôture du cinquantenaire du martyre de la Bienheureuse Anoalite




Mgr Janvier Kataka, évêque de Wamba, dans la province du Haut-Uele, a présidé une messe, le mardi 1er décembre, pour la clôture de la célébration du cinquantenaire du martyre de la Bienheureuse Marie-Clémentine Anoalite Nengapeta. La religieuse assassinée le 1er décembre 1964 à Isiro, dans l’actuel diocèse d’Isiro-Niangara, est née à Wamba. Elle y a reçu le baptême et la confirmation. Elle y a étudié et s’est formée comme religieuse de la congrégation de la Sainte Famille de Kisangani. 

 
La messe de clôture du cinquantenaire s’est déroulée sur l'esplanade Bienheureuse Anoalite aménagé sur la place de la Cathédrale de Wamba. Le podium occupe l’endroit où se trouvait l’école fréquentée par la jeune Anoalite devenue plus tard enseignante à Bafwabaka. Dans l’homélie du 1er décembre dernier, Mgr Janvier Kataka a exhorté l’assemblée des fidèles à imiter les vertus de la Bienheureuse Anoalite et à témoigner du Christ sans crainte ni complaisance.

 
Les fidèles sont venus des toutes les paroisses du diocèse de Wamba, mais beaucoup d’autres étaient des pèlerins venus des diocèses voisins de Dungu-Doruma, Isiro-Niangara, Butembo-Beni et Mahagi-Nioka. Une sœur de Marie-Clémentine Anoalite était là aussi : Pauline Anzelani. Trois consœurs témoins du martyre de la religieuse étaient là aussi : les sœurs Victorine Banabeba, Gertrude Aundabo et Agnès Bimikii.

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.