Accéder au contenu principal

L’Eglise à la fête du Nouvel An à Tshilomba (diocèse de Luiza)






Au diocèse de Luiza, dans la province du Lomami, dans la paroisse saint Jacques de Tshilomba, le jour de l’an 2016 a été marqué par la messe présidée dans l’église paroissiale par le curé, le père Pierre Muamba Tujibikile, missionnaire de Scheut.
La communauté ecclésiale a aussi contribué à l’organisation de la fête pour le passage à la nouvelle année. Monsieur l’abbé Jean-Marie Tshimuish explique : « Les paysans s’organisent. Ils mettent ensemble de l’argent. Ils achètent une vache. Ils l’abattent. Tous ceux qui ont contribué se partagent la viande. Et les gagne-petit peuvent ainsi avoir de la viande pour la fête du Nouvel an. »

Le prêtre, recteur de la maison d’accueil et chargé de la catéchèse scolaire, a aussi contribué pour recevoir une part tout comme les trois communautés des Sœurs de Notre-Dame de grâce de Tshilomba.

L’Eglise a aussi offert le cadre où l’on a gardé la vache en sécurité pour la nuit et où l’on dépèce et l’on distribue la viande.
L’initiative était venue des paysans eux-mêmes. Depuis l’année 2010, l’Eglise soutient cette initiative pour permettre aux pauvres de passer les festivités du Nouvel An. Les prêtres et les religieuses savent que les paysans se mettent à plusieurs familles pour s’offrir une seule part de la viande à se redistribuer.


Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.