Accéder au contenu principal

Des vœux perpétuels dans la Fraternité Balangwa Kristu de Basankusu


Au diocèse de Basankusu, dans la province de l’Equateur, Mgr Joseph Mokobe a présidé une messe, le dimanche 31 janvier, dans le stade saint Charles Lwanga de Basankusu pour les vœux perpétuels du frère Duck Lofete de la Fraternité Balangwa Kristu. Et l’évêque de Basankusu a envoyé en mission le nouveau profès perpétuel. Il lui a remis : une Bible, une machette, la croix de la Congrégation, le texte des Constitutions, les statuts de Caritas Développement et le texte des priorités pastorales du diocèse.
A l’homélie, Mgr Mokobe a exhorté les Frères Balangwa Kristu à plus de conscience face à l’identité et à la mission spécifique de leur Congrégation, conformément à la volonté du Père fondateur. La Fraternité est un Institut de vie consacrée de droit diocésain, fondé en 1976 par l’ancien évêque de Basankusu, Mgr Ignace Matondo kwa Nzambi.

Vous êtes des « frères africains pour le développement », avec pour charisme « tout homme est mon frère ». L’évêque l’a rappelé ainsi aux frères Balangwa Kristu : Votre Institut a pour mission propre d’être au service de l’homme vivant dans le milieu rural. C’est pour apporter aux marginaux enrichissement et épanouissement fondés sur l’Evangile et concrètement vécus dans une communauté fraternelle. Votre champ de bataille est la lutte contre la pauvreté et la misère galopante de nos populations vivant en milieu rural. Par leur ardeur au travail tant manuel qu’intellectuel, les Frères africains pour le développement s’attaquent aux causes du sous-développement et à ses effets sur les pauvres, a conclu Mgr Joseph Mokobe. 

Posts les plus consultés de ce blog

Abbé Donatien Nshole : « A chacun son rôle dans la situation socio-politique »

« A chacun son rôle entre l’Eglise et la classe politique, et dans l’Eglise, entre les laïcs et le clergé ». Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, monsieur l’abbé Donatien Nshole, l’a martelé au cours d’une conférence-débat organisée le vendredi 27 octobre par le Centre d’Information et d’Animation Missionnaire des Missionnaires de Scheut dans la salle des conférences de la paroisse saint Joseph de Kinshasa-Matonge.

Les Filles de la charité de saint Vincent de Paul allongent le temps de la formation première

Pour un meilleur service des pauvres, les Filles de la charité de saint Vincent de Paul ont restructuré leur formation première. Désormais, les aspirantes passeront au moins cinq ans de formation avant le premier engagement.

Au cœur des jours et des nuits : Photo et funérailles

Aussitôt que j'ai pris une chaise et que je me suis bien installé au lieu des funérailles de mon ami, un jeune homme s'est proposé de me prendre en photo. Contre paiement d'argent, bien sûr. J'ai refusé la sollicitation. Le jeune photographe amateur gagne ainsi sa vie. C'est facile à penser : chaque jeune, aujourd’hui, diplômé d'université ou pas, se crée un métier, un gagne-pain, faute d'en trouver un. Il n'y a pas tant d'offres d'emploi ces jours-ci.