Accéder au contenu principal

Des vœux perpétuels dans la Fraternité Balangwa Kristu de Basankusu


Au diocèse de Basankusu, dans la province de l’Equateur, Mgr Joseph Mokobe a présidé une messe, le dimanche 31 janvier, dans le stade saint Charles Lwanga de Basankusu pour les vœux perpétuels du frère Duck Lofete de la Fraternité Balangwa Kristu. Et l’évêque de Basankusu a envoyé en mission le nouveau profès perpétuel. Il lui a remis : une Bible, une machette, la croix de la Congrégation, le texte des Constitutions, les statuts de Caritas Développement et le texte des priorités pastorales du diocèse.
A l’homélie, Mgr Mokobe a exhorté les Frères Balangwa Kristu à plus de conscience face à l’identité et à la mission spécifique de leur Congrégation, conformément à la volonté du Père fondateur. La Fraternité est un Institut de vie consacrée de droit diocésain, fondé en 1976 par l’ancien évêque de Basankusu, Mgr Ignace Matondo kwa Nzambi.

Vous êtes des « frères africains pour le développement », avec pour charisme « tout homme est mon frère ». L’évêque l’a rappelé ainsi aux frères Balangwa Kristu : Votre Institut a pour mission propre d’être au service de l’homme vivant dans le milieu rural. C’est pour apporter aux marginaux enrichissement et épanouissement fondés sur l’Evangile et concrètement vécus dans une communauté fraternelle. Votre champ de bataille est la lutte contre la pauvreté et la misère galopante de nos populations vivant en milieu rural. Par leur ardeur au travail tant manuel qu’intellectuel, les Frères africains pour le développement s’attaquent aux causes du sous-développement et à ses effets sur les pauvres, a conclu Mgr Joseph Mokobe. 

Posts les plus consultés de ce blog

8 mars : honneur à la Vierge Marie et à la bienheureuse Anuarite

La Sainte Vierge et la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, voilà deux femmes qui ont été à l’honneur en la Journée internationale de la femme, le mercredi 8 mars. C’était lors de la soirée de gala, la quatrième de l’histoire, organisée dans un hôtel de Kinshasa par les missionnaires de saint Paul en collaboration avec l’œuvre de charité Magnificat et l’ONG Congo Positif. 
Le père Alphonse Abedi, missionnaire de saint Paul a dit avoir choisi le thème afin d’honorer des femmes exemplaires pour « la fidélité à la parole donnée ».

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.

Ministères et campagne des vocations à Tshumbe

Le dimanche 19 mars, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a reçu les engagements de quinze grands séminaristes de la première année de théologie et conféré les ministères de lectorat à huit séminaristes de deuxième et d’acolytat à treize de la troisième année. Ils sont venus du Grand Séminaire Interdiocésain Saint Jean Paul II de Lodja à Shapembe, dans le diocèse de Tshumbe.